AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Want to get out ? [Kyle Thompson]

Aller en bas 
AuteurMessage
Danielle Carter
    < Assistante Bibliothécaire & Riche Héritière >

< Assistante Bibliothécaire & Riche Héritière >
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 03/04/2010
Age : 24
Localisation : Britzingen
Métier : Assistante bibliothécaire
Multicompte : Non

Feuille de personnage
Disponibilité RP: Disponible !
Relationships:

MessageSujet: Want to get out ? [Kyle Thompson]   Mer 7 Avr - 16:13

Je regardai l'heure sur mon cadran une dernière fois. M. le garde du corps devait sans doute penser que je dormais encore. Avec la nuit d'hier, il devait sûrement dormir lui aussi. Je n'avais ouvert aucune lumière. Cela m'avait permis de perdre l'équilibre maintes fois en glissant sur un vêtement ou sur un escarpin. Face à mon miroir, je m'observa. Robe noire, sans bretelles, finissant en haut de mes genous, gloss, fond de teint, poudre scintillante sur les paupières, cheveux coiffés, talons installés. J'étais prête. Skye devait m'attendre là-bas, je devais donc me dépêcher. Je vins empoigner la poignée de me porte lorsque je m'arrêta en entendant Jack grogner légèrement. Je me tourna vers lui. Mon beau chien était couché confortablement sur mon lit et m'avait regardé me préparer tout ce temps en silence. Ah oui, c'est vrai ! Kyle pourrait m'entendre descendre les escaliers avec mes talons hauts. Je m'éloigna de la porte et vins prendre la tête de Jack entre mes mains pour l'embrasser sur la tête.

-Tu es un bon chien, oui, mon beau bébé... , lui chuchotais-je.

Jack sortit la langue comme pour me faire un sourire, puis me lécha la main. Je lui gratta le dessus de la tête, puis réfléchis. Par où allais-je sortir alors ? Une idée de géni me traversa. J'alla prendre un aimant de sur mon miroir et m'approcha de ma fenêtre. Doucement, je fis glisser mon aimant contre celui qui déclencherait l'alarme. Pendant cette dangereuse transition je ruminais. Je devais sortir en secret, me défoncer le crâne pour trouver une façon de sortir de ma propre demeure. J'étais si pathétique.

Une fois l'aimant en place, je me félicita en silence pour mon agileté, puis j'ouvris lentement la fenêtre. Aucun bruit, aucune alarme. Parfait. Je passa de l'autre côté, m'accrochant au rebord et jeta un dernier coup d'oeil à mon meilleur ami qui avait les oreilles dressées, le regard fixé sur moi. Je lui souris.

-Ne t'en fais pas, maman va revenir. Je t'aime fort...

Je lâcha prise et sauta au sol avec grace avant de replacer mes cheveux. Tout compte fait, avoir un garde du corps me renforçait. Je quitta alors la cours et m'apprêta à quitter les lieux lorsque je me maudit moi-même. J'avais oublié mon portable. Eh merde ! Silencieusement, je revins sur mes pas. Je devais entrer par la porte principale en espérant que j'aurais assez de temps pour désactiver l'alarme. Je pris la poignée de porte et pria avant d'entrer rapidement et de me jeter sur la petite boîte blanche accroché au mur. Je respira enfin lorsque je réussis à tout désactiver. J'allais l'avoir ma soirée ! Seulement, Skye devra m'attendre encore un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Thompson
::Admin::
    < Garde du Corps >

::Admin:: < Garde du Corps >
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 28
Métier : Garde du corps

Feuille de personnage
Disponibilité RP: OK
Relationships:

MessageSujet: Re: Want to get out ? [Kyle Thompson]   Jeu 8 Avr - 0:40

Kyle avait été garde du corps de nombreuse personne, des hommes politique le plus souvent, mais aussi de star ou de chef d'entreprise. Il savait que ce n'était pas un métier de tout repos, mais c'était toujours plus facile que de faire la guerre comme il l'a fait toute sa vie ou presque. Personne ne connait son passé, donc personne ne peut savoir pourquoi il est si différent. Contrairement aux autres, il ne comprend pas bien les sentiments humains, enfin il les comprends mais les interprètes mal et ne sait pas les déchiffrer. La seul chose qu'il arrive à comprendre du premier coup c'est la peur et la tristesse pour avoir ressentie très souvent ce genre d'émotion. Après tout le reste comme la joie, l'amour, le plaisir... il n'a jamais eu l'occasion d'y gouter. C'est comme ci c'était un robot, un peu comme ceux qui à dans Terminator, il lui faut apprendre à vivre avec les autres. Ce n'est pas facile, surtout qu'il s'attache peu aux autres par peur de les perdre. Quoi que depuis son arrivé à Britzigen, il apprend doucement à être humain et aimer les autres.

C'est le garde du corps d'une riche héritière dont le père et mort il y a quelques mois. Cette homme il l'avait d'ailleurs rencontré aux États Unis, il lui avait demandé deux ou trois fois ses services. Dans son testament, cette homme avait demandé à ce qu'il protège sa fille. Kyle ne sait pas trop pourquoi, elle n'avait pas l'air d'être menacée par qui que se soit. Peut être voulait t'il juste qu'elle ait un ange gardien qui soit la pour veiller sur elle tout le temps et éviter qu'elle fasse des bêtises. Des bêtises, ho oui, ça elle savait les faire. Presque tout les soirs, elle tente d'aller en boite ou de se saouler... C'est une fille épuisante, d'autant plus qu'elle n'apprécie pas d'avoir une armoire à glace qui la colle H24. Par exemple, la veille, elle est allée en boite. Lui sur ces talons bien sur. Plusieurs fois, il lui a dit que c'était tard et qu'ils devraient rentrer, mais à chaque fois elle lui disait non. Alors il faisait son boulot et la surveillé de près avec une certaine distance. Parfois, il se retrouvait sur la piste de danse, droit comme un piquer à la regarder danser et faisant reculer d'un regard sombre et noir toutes les personnes suspectes qui s'approchaient d'elle. La nuit fut fini à plus de six heures du matin. Kyle était complétement crevé mais ça il ne pouvait pas le montrer. En plus, pour compliquer les choses, il à du porter la jeune femme jusque dans son lit car elle avait trop bu et qu'elle n'avait pas la moindre envie de marcher. C'est limite si elle ne le prend pas pour sa boniche des fois...

Le jeune homme n'a donc pas dormit beaucoup car il c'est levé vers dix heures après avoir fait un cauchemar. Sa journée avait marché au ralenti à cause de la fatigue, heureusement pour lui que c'est un soldat et qu'il a déjà fait pire. Danielle ne c'était levé que vers seize heures. Elle était aussi fraiche qu'une fleure, et faisait encore une fois ce qu'il fallait pour l'énerver. Elle voulait sortir de nouveau le soir, ayant décidé de ne pas se laisser faire, Kyle lui dit non, qu'elle devait se reposer et lui aussi. Peu coopérative, elle finit par accepter et aller se coucher vers dix heures et demi du soir. Kyle fit de même, il alla dans sa chambre pour récupérer des heures de sommeille. Sauf qu'il n'y arrivait pas alors qu'il était fatigué. Plutôt que de tourner en rond dans son lit, il alla dans la cuisine en passant devant la chambre de la jeune femme, de toute manière il était obligé de passer devant pour descendre en bas. Le seul bruit qu'il entendit c'est le chien de la demoiselle grogner. Ho celui là, il grogne souvent pour un rien. Continuant sa route jusqu'à sa destination, il ouvrit le frigo et se servit un verre de jus de fruit. Un bruit venant de l'entrée attira son attention. Illico, presto, il couru à un tiroir de cuisine, retira un faux fond et en sortit une arme de poing, un Sig Sauer 2022. D'un pas rapide, il arriva dans le hall d'entrée, une ombre trifouillant le boitier d'alarme, il arriva derrière, colla son arme derrière son crane et passa son bras autour du cou.


-Je te tien Malfrat ! cria t'il assez fort en resserrant sa prise.

Ce n'est qu'après, qu'il remarqua la silhouette fine, et la tenu qui n'avait rien d'un cambrioleur. Et vu les bruits et les cris qui l'insulté ce n'était autre que Danielle. Aussi vite qu'il l'avait attrapé, il la relâcha. Son regard devint sévère, il approcha de la porte et la ferma à clef, gardant la clef avec lui.


-Alors comme ça, on essaie de partir en douce ! Je croyais que tu étais d'accord et que tu n'allais pas sortir. Je pensais que tu m'avais donné ta parole, mais apparemment j'ai eu tord, je peux pas te faire confiance.

Furieux, il rangea l'arme à l'arrière de son pantalon et alla remettre l'alarme en route. Il était évidement hors de question qu'elle reparte.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danielle Carter
    < Assistante Bibliothécaire & Riche Héritière >

< Assistante Bibliothécaire & Riche Héritière >
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 03/04/2010
Age : 24
Localisation : Britzingen
Métier : Assistante bibliothécaire
Multicompte : Non

Feuille de personnage
Disponibilité RP: Disponible !
Relationships:

MessageSujet: Re: Want to get out ? [Kyle Thompson]   Lun 12 Avr - 5:11

J'étais contente de moi. J'étais fière d'avoir pu passer sous le radar de M. le garde du corps. Ce n'était pas que j'aimais le rendre furieux, enfin, pas cette fois-ci. Ma fierté ne résultait que de ma performance de ce soir. Pour une fois que je réussissais. J'avais bien appris de ces leçons avec Skye. Elle m'avait bien enseignée. Elle sera fière de moi et je n'attendais que ça ! Qu'on soit fier de moi. Je n'avais jamais excellé à l'école donc mes parents ne s'étaient jamais exclamés devant une bonne note ou un progrès quelconque. J'étais impatiente de voir mon amie.

Gonflée de succès je m'éloigna de l'alarme pour admirer mon travail. C'est alors que quelqu'un m'agrippa par derrière m'empêchant presque de respirer. J'étais si surprise que mon cri s'étouffa de lui même dans ma gorge. Qui était-ce ? Un intrus qui avait passé après que j'aie désactivé l'alarme ? Que me voulait-il ? Je senti alors l'arme derrière ma tête. Il était armé ! Je me débattais du mieux que je le pouvais. Je ne voulais pas mourir ! Pas maintenant ! Où était Kyle quand j'avais besoin de lui ? Est-ce qu'il aurait perdu contre cet armoire à glace qui m'étranglait ? Où était-il ? Pour une fois que j'avais besoin de lui. Je ne voyais plus rien et la peur m'étourdissait. Je n'arrivais plus à penser. Soudain, je l'entendis, sa voix. C'était Thompson depuis le début ? Ma peur se muta alors en une colère incroyable. Comment osait-il me faire une peur bleue pareille ? Le voile noir se retira et j'ai pu reprendre mes esprits en me débattant avec plus de fougue.

-Lâchez-moi ! Espèce de..! Reculez !

Il me lâcha sur le champ sans rien dire. J'étais bien placé pour savoir que son silence ne prédisait rien de bon. Ses silences étaient pire que lorsqu'il exprimait sa colère, mais ce soir, je n'avais pas peur de lui. Tantôt aveuglé par la peur, j'étais, à présent, aveuglé par ma propre fureur. Cependant, côté mots, il me devança. Il n'était pas de très bonne humeur, lui non plus. Il parla avec fureur comme si je l'avais déçu. Étrangement, je me suis senti détruite par ces mots. Je l'avais déçu et profondément, je savais que c'était vrai. Je n'arrivais pas a être plus forte que ce sentiment. Faut dire que de toute façon, je ne savais faire que ça: décevoir. Pourquoi Kyle serait une exception ? C'était évident, un jour ou l'autre je l'aurais déçu, c'était incontournable. Il devait tellement me détester. Pas surprenant qu'il avait été voir Aouregan aujourd'hui. Il voulait m'abandonner comme tous les autres.

Malgré ce sentiment de blessure, à l'extérieur, je ne laissais rien paraître comme d'habitude.

-Je vous signale que je n'ai jamais donné ma parole ! Et puis, c'est qui qui commande ici ? C'est moi ! Alors si je veux aller dehors j'irai si j'en ai envie ! Si j'ai envie de boire, je boirai, si j'ai envie de me droguer, je me droguerai ! Si tu ne veux pas te plier à ça, tu peux partir ! Rien ne t'attache à moi alors va-t'en si t'en a envie.

Jack s'était mis à aboyer vers le milieu de mon discours. Il n'aimait pas que je monter la voix...En vérité, je ne le pensais pas. Je ne voulais pas qu'il parte. Je n'avais plus personne pour s'occuper de moi. Même s'il ne m'apportait pas nécessairement l'attention que je cherchais, il m'en donnait sous une certaine forme. Toute seule, je m'auto-détruirais. Était-ce tout ce que je méritais ?

Sans lui donner le temps de répondre, je le contourna et monta les escaliers pour aller m'enfermer dans ma chambre sans oublier de claquer la porter derrière moi. Je retira mes talons et m'assoya sur le bord de mon lit, à côté de mon ami. Ce dernier vint déposer sa tête sur ma cuisse me regardant d'un air piteux. Je souris et lui caressa la tête. Je n'avais plus envie de sortir, je ne voulais que rester là à sombrer dans mes pensées. Mon ancienne blessure s'était de nouveau réouverte. Mes yeux s'humidifièrent et les larmes ne tardèrent pas à couler sur mes joues. Au début je tentais de la faire disparaître, mais en vain, je les laissèrent rouler sur ma peau. Je voulais tant qu'on soit fier de moi, mais j'ignorais comment m'y prendre. Je devais être si pénible parfois. Kyle était bon pour me supporter de jour comme de nuit. Mes épaules tressautèrent et je vins déposer ma tête sur celle de Jack. Qui pourrait bien être fier d'une fille comme moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Thompson
::Admin::
    < Garde du Corps >

::Admin:: < Garde du Corps >
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 28
Métier : Garde du corps

Feuille de personnage
Disponibilité RP: OK
Relationships:

MessageSujet: Re: Want to get out ? [Kyle Thompson]   Lun 12 Avr - 14:42

La personne qu'il pensait avoir prit la main dans le sac n'était pas un cambrioleur, c'était justement sa protéger. Que pouvait t'elle bien faire dans le hall au beau milieu de la nuit en train de trafiquer l'alarme. Il ne fallait pas être devint pour trouver la réponse, elle essayer encore de sortir en douce. Ça ne lui suffisait donc pas de sortir presque tous les soirs jusqu'à pas d'heures. Ne se repose t'elle jamais ? N'en a t'elle jamais marre de passer ces soirées dans les mêmes endroit plein de monde, à boire encore et encore pour avoir une gueule de bois continuel ? Décidément, Kyle ne pourrait jamais le comprendre. De toute manière, il ne comprend presque personne. Il ne vient pas du même monde, lui il n'a connu que la souffrance, la misère, la tristesse, la mort, la guerre... S'amuser c'est quelque chose qui lui est inconnu. Voyant son erreur de jugement, il avait rapidement relâché la jeune fille tout en s'excusant d'une manière qui ne ressemblait pas à des excuses. En faite, c'était des remontrances. Il n'était pas content de l'attitude de la jeune femme. Il lui avait accordé sa confiance pensant qu'elle ne le trahirait pas se soir, sauf qu'elle n'avait pas écoutée et c'était une chose qu'il ne pouvait pas accepter. Le jeune homme prenait son travail très à cœur, surtout que Danielle n'est pas une mauvaise fille, elle est juste un peu perdue.

D'une certaine manière, Kyle était lui aussi perdu. Ici en Allemagne, il se trouvait sur un terrain inconnu, il n'y avait jamais mis les pieds avant de venir ici pour ce boulot de garde du corps à plein temps qui ressemble plus à un rôle de Baby-sitter. Son travail n'ayant pas de limite dans le temps, il était condamné à rester protéger cette fille pour un bon bout de temps. C'est pourquoi, il doit s'adapter au monde qui l'entoure, un monde qu'il connaît que trop peu. Ayant passé la plus grande partie de sa vie dans des pays pauvres à se battre pour sa survit et celle des autres, tout ce qui est haute technologie ou divertissement lui est inconnu. Bien sur, maintenant il connaît a peu prêt tout ça, mais il n'a pas tout testé. Par exemple, il n'est encore jamais allé au cinéma. Il n'a jamais mit les pieds dans une fête foraine... Il lui reste tant de chose à découvrir mais ce n'est sûrement pas seul qu'il y arrivera. Avant tout, il lui faudrait comprendre les sentiments humains et se montrer plus humain plutôt que de ressembler à chaque instant à une machine de guerre froide et sans cœur. Tout ça vient d'un profond blocage émotionnel du à son enfance, un psy lui serait sûrement d'une grande aide mais il refuse d'aller en voir un. Ça serait comme tomber au combat.

Danielle était très en colère, elle lui crachait ces paroles à la figure comme le venin d'un serpent. Elle le détestait tant que ça, elle voulait à ce point là le voir partir. Si il n'était pas tant attaché aux ordres qu'il reçoit, il serait partit, mais la jeune femme n'est pas son chef. Ce qui l'oblige à rester ici c'est le testament du père de celle-ci. Son dernier souhait était que sa fille chérie soit protégée, c'est donc ce qu'il ferait. Il ne baissa pas le regard quand elle lui parla, au contraire, il le garda rivé sur elle. C'était un peu un défie, mais c'était surtout qu'il avait apprit à ne jamais se montrer faible. Quand elle eut finit de crier, elle remonta dans sa chambre, toujours en colère faisant vivement claquer sa porte. Kyle baissa tristement les yeux vers le sol avant de réactiver l'alarme et de retourner dans la cuisine. Après avoir rangé l'arme, là ou était ça place, il s'appuya un instant sur le plan de travail et regarda dehors, son reflet fatigué contre la fenêtre. Plutôt que de se coucher, il alla dans le petit salon et s'installa sur le canapé, il avait les yeux fermés mais ne dormait pas, il n'y arrivait pas.

Combien de temps passa t'il assit sur le sofa, les yeux fermés ? Il n'en avait strictement aucune idée. Quand il se leva enfin pour remonter en haut, il faisait toujours nuit, seulement une heure avait du s'écouler mais cette heure en avait paru des dizaines d'autres. Passant devant la chambre de Danielle, il s'arrêta à sa porte, il hésita puis posa la main sur la poignet et entra sans bruit. La pièce se trouvait plongé dans l'obscurité, seul les rayons de la lune éclairaient faiblement l'intérieur. C'est à peine si on pouvait distinguer la forme des meubles. Le vent soufflait faiblement dehors, celui ci entré par le fenêtre dans un léger courant d'air froid. Kyle ferma la fenêtre pour que la jeune femme n'attrape pas froid. Le chien dormait avec elle, au pied de son lit, il dormait tellement profondément qu'il n'avait pas bougé. S'approchant du lit, il s'assit doucement sur celui ci et recouvrit Danielle avec sa couverture à moitié tombée. La considérant d'un regard doux et bienveillant, il s'apprêtait à rejoindre sa propre chambre pour essayer de dormir un peu.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danielle Carter
    < Assistante Bibliothécaire & Riche Héritière >

< Assistante Bibliothécaire & Riche Héritière >
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 03/04/2010
Age : 24
Localisation : Britzingen
Métier : Assistante bibliothécaire
Multicompte : Non

Feuille de personnage
Disponibilité RP: Disponible !
Relationships:

MessageSujet: Re: Want to get out ? [Kyle Thompson]   Dim 18 Avr - 19:53

J'ouvris lentement les yeux, battant des paupières pour me réhabitué à l'obscurité. Je savais qu'en me réveillant, il ne serait peut-être plus là. Le connaissant, autant que je pouvais le connaître en six mois, il était sûrement parti depuis un moment. C'est alors que je vis une silhouette sortir de ma chambre. Une ombre familière.

-Kyle ? marmonnais-je.

Peut-être allait-il préparer ses affaires pour partir. Faisant les gros yeux je me leva le plus rapidement possible sans réveillé Jack. Mon meilleur ami n'aimait pas vraiment M. le garde du corps. Je vêtis au vole ma robe de chambre et sortit dans le couloir. Il était là et partait dans sa chambre. Je courra et l'agrippa par l'épaule.

-Kyle !

Maintenant qu'il était devant moi, je ne savais pas comment m'y prendre. Par où commencer. De plus, m'excuser se résumait à oublier mon orgueil extrêmement mal placé. Cependant, je voulais qu'il soit fier de moi. Après tout, si papa l'avait choisit, il devait bien lui faire confiance. C'était comme si Thompson était l'ange gardien dans les histoires de mon père. Je me foutais de décevoir les gens que je ne connaissais pas, mais décevoir mon ange gardien me blessait en retour. Je ferais presque n'importe quoi pour qu'il me sourit en me disant « Bon travail ». Pas besoin d'être si compliqué, ça pourrait être plus court du genre « Bien joué » ou « Bien », mais ce qui me réchaufferais le cœur ce serait qu'il me dise totalement « Je suis fier de toi ». Là, je serait contente. N'ayant plus de parents, Kyle avait un peu remplacé leur présence. Ma mère tête en l'air et mon père fantôme. Je regarda alors ms pieds sans savoir comment commencer.

-Je...Je voulais juste...


Je pris donc une grande respiration.

-Je voudrais m'excuser pour tout à l'heure. C'est pas vrai que je voudrais que tu partes...et je sais que je devrais pas sortir le soir. Je devrais t'écouter. Je suis désolé que ma présence doit te taper sur les nerfs. À présent, je t'écouterai du mieux que je peux. Mais je veux tout de même sortir parfois le soir !

Voilà ma condition. Je voulais tout de même oublier certaine chose dans mon passé et donc, l'alcool et la drogue était le seul remède. Sans ces deux compagnons, je ne serais pas capable de passer mes journées comme il se doit. Peut-être étais-je accro, mais je voyais ça comme étant des moyens pour me vider la tête. Peut importait ce que Kyle pensait de tout ça. Moi, j'avais besoin de ma dose d'alcool et de drogue dans mes semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Thompson
::Admin::
    < Garde du Corps >

::Admin:: < Garde du Corps >
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 28
Métier : Garde du corps

Feuille de personnage
Disponibilité RP: OK
Relationships:

MessageSujet: Re: Want to get out ? [Kyle Thompson]   Lun 19 Avr - 0:39

Partant en dehors de la chambre, il fit le moins de bruit possible, en faite il n'en fit aucun, il était très silencieux. Un espion n'aurait pas fait mieux que lui. Doucement pour ne pas la faire claquer, ni grincer, il ferma la porte avec lenteur. Une fois fait, il se mit en route vers sa chambre toujours sans faire de bruit. Kyle devait être très fatigué car il n'entendit pas que Danielle c'était levé pour lui courir après. Ce n'est qu'en sentant une main lui aggraver l'épaule qu'il eut un léger sursaut qui le fit se retourner en moins de deux. C'est une chance que la fatigue est ralenti ses réflexes car sinon il aurait pu frapper sans le vouloir la jeune femme en la prenant pour un ennemi. Un soupire de soulagement, de un pour ne pas l'avoir frapper et de deux car ce n'était pas un ennemi. Il pensa qu'il avait du faire du bruit et que la jeune femme allait sûrement lui dire ça manière de penser encore une fois. Entre eux deux c'est loin d'être le grand amour. Depuis le premier jour ou il a mit les pieds chez elle pour commencer son travail, elle a tout fait pour le rendre fou. Au final, ce poste à parfois l'air plus insupportable et plus dur que quand il se trouvait au front. Son regard posait sur elle, il attendait d'entendre ce qu'elle avait à dire. Posant ses mains sur ses hanches, il montra qu'il attendait et qu'il n'était pas loin de perdre patience surtout qu'il avait vraiment sommeille et ce n'est pas en faisant tous les jours des nuits blanches qu'il pourra la protéger comme il se doit.

Hésitante, elle commença à parler. Danielle avait l'air de chercher ces mots au plus profond d'elle. Pour une fois, il avait l'impression qu'elle allait vraiment être sincère envers lui. C'était le cas. Elle lui faisait ces excuses, la première fois depuis qu'il était ici qu'elle faisait une chose pareille ce qui le laissa un peu perplexe au début pour en être complètement bouche bai par la suite. A présent, elle regrettait de lui avoir dit de partir, et elle voulait qu'elle reste ici. Le mieux c'était sûrement la partie ou elle disait qu'elle devrait l'écouter et qu'elle allait faire un effort. Kyle songeait déjà au bonne nuit de sommeille qu'il allait pouvoir rattraper, enfin ! Bien sur, il y aurait quand même des soirs ou la demoiselle voudrait sortir faire la fête, rien d'étonnant. Pendant un instant, il la considéra sérieusement, le couloir était obscur car aucune lumière n'était allumée, seul la lumière de l'extérieur éclairait faiblement les lieux. Les quelques rayons de la lune qui percé à travers la fenêtre lui permettaient à peine de distinguer les traits de la jeune fille.


-D'accord ! conclu t'il d'un ton tout à fait normal. Nous en reparlerons demain quand j'aurai les idées plus clair.

D'un signe de tête il la salua, puis il s'approcha d'elle et déposa un baiser amical sur son front. C'était un geste inattendu de sa part. Après avoir fait ça, il se demandait pourquoi il avait fait ça. Qu'est-ce que ça signifié ? C'était vraiment étrange, mais il avait l'impression que ça l'avait rendu plus humain qu'a l'ordinaire. Puis sans se poser plus de question il se retourna pour partir vers sa chambre quand un éclair déchira le ciel rendant le couloir lumineux comme en plein jour pendant une fraction de second. A la suite de l'éclair, un coup de tonnerre d'une puissance incroyable troubla le silence paisible du manoir, faisant même trembler les murs. Une pluie battante s'abattit sur la ville, quelques grêlons frappèrent violemment les toit pendant une dizaine de secondes laissant ensuite place ces violentes bourrasque de vent et de pluie, toujours accompagné d'éclair et de tonnerre. Cette atmosphère était des plus inquiétant même si il n'y avait rien à craindre. Le garde du corps était déjà devant sa porte, et il jeta un coup d'œil à Danielle qui avait l'air un peu effrayé par la tempête.

-Ca va aller Danielle ? Si tu n'est pas rassurée, tu peux dormir dans mon lit, je dormirai par terre.

Le jeune homme n'attendit pas la réponse, il était déjà entré dans sa chambre.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danielle Carter
    < Assistante Bibliothécaire & Riche Héritière >

< Assistante Bibliothécaire & Riche Héritière >
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 03/04/2010
Age : 24
Localisation : Britzingen
Métier : Assistante bibliothécaire
Multicompte : Non

Feuille de personnage
Disponibilité RP: Disponible !
Relationships:

MessageSujet: Re: Want to get out ? [Kyle Thompson]   Lun 19 Avr - 1:27

Pendant mon discours, je vis quelque expression transparaître dans le visage de Kyle. J'étais contente de moi, car il semblait vraiment étonné de mon honnêteté et de ma nouvelle conduite. Cependant, je n'étais pas tant en confiance. Après mon discours, le silence s'abattit entre nous. J'attendis son "rapport" regardant toujours mes pieds. Peut-être était-il encore fâché de mon comportement. J'espérais que non. Ma condition était-elle de trop ? Malheureusement, je ne pouvais me passer de ces soirées. Ça aurait été trop dur. Lorsqu'il me répondit je leva la tête le regardant avec incrédulité. D'accord ? Il était d'accord ! Je ne pu m'empêcher de sourire de contentement. Enfin, nous arrêterons de se comporter comme chat et chien. D'un côté, c'est si difficile de le supporter. Pas méchamment ! Juste qu'il est toujours là, autour de moi, il est celui que me voit le plus parmi les autres et pourtant, je ne peux pas lui parler de mes problèmes de mes périodes de colère ou de tristesse intense. Il est juste un bloque de glace qui me suit 24h sur 24. Je ne lui parlais presque jamais, l'ignorant. Maintenant, si tout ça pouvait changer, si nous pouvions au moins être amis, ce serait bien mieux pour nous deux.

-Ok, lui répondis-je lorsqu'il closa la discution.

Il voulait sûrement dormir, le pauvre, je l'avais peut-être exténué avec toutes ces soirées. C'est étrange comme moi je résiste bien à la fatigue comparé à lui. Il devait être un couche-tôt plus jeune. C'est alors qu'en laissant mes pensées vagabonder, tentant d'imaginer Kyle en enfant, je le vis s'approcher. Je resta figée ignorant ce qui se passait. Il m'embrassa sur le front pour me dire bonne nuit, puis repartit pour sa chambre. Je resta surprise un bon moment, immobile, au milieu de couloir. Est-ce que le bloc de glace venait de me donner un baiser sur le front ? Pour vrai ? C'était étrangement agréable. Cela me fis sourire de nouveau et quelque peu rougir. Il m'avait souhaité bonne nuit à la façon d'un père ou d'une mère et je trouvais ça mignon de ça pars.

Je ne vis pas trop l'éclair, du moins je n'y porta pas trop attention, mais lorsque le tonnerre et la pluie commença, je me suis mise à trembler de tout mon corps. Ah non, pas ça ! Pas de tempête ! C'était un de mes pires cauchemars. Un de mes points faibles. Depuis que j'étais toute petite j'en avais peur. J'ignore d'où je tirais un tel traumatisme, mais je détestais ça ! J'aurais dû filer à toutes jambes dans ma chambre, mais j'étais paralysé. Aller, Danie ! C'est qu'un petit éclair de rien du tout, t'as pas à t'inquiéter. Kyle se retourna et m'observa.

-Oui, oui, je vais bien ! Non, ça va aller, je suis une grande fille après tout. Va dormir, tu l'as bien mérité et je...

Une seconde éclair éclaira le ciel suivis de près d'un tonnerre effroyable. Sursautant, je couru jusque dans les couvertures de mon garde du corps. Jack, dans ces temps ne me sers d'aucun réconfort. Ce chien dort comme une buche, y a pas à dire. Jamais il ne se réveillera durant cette nuit. Rien ne le dérange lorsqu'il dort. Je n'emmêla dans les couvertures comme si j'étais dans un cocon, mais ça me rassurait un peu. Je me cacha ma tête dans les couvertures et sous l'oreiller. Si Kyle riait de moi, je m'en fichais ! En faite, s'il le faisait j'allais lui faire bouffer son oreiller ! J'avais tellement peur ! Je tremblais comme une feuille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Thompson
::Admin::
    < Garde du Corps >

::Admin:: < Garde du Corps >
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 28
Métier : Garde du corps

Feuille de personnage
Disponibilité RP: OK
Relationships:

MessageSujet: Re: Want to get out ? [Kyle Thompson]   Mer 21 Avr - 1:06

Le sommeille appelé irrésistiblement Kyle, ce dernier commençait à avoir du mal à garder les paupières ouvertes, et s'il ne se couchait pas il ne tarderait pas à tomber sur le sol ou a dormir debout. Ne voulant pas trop entamer la conversation avec Danielle, et puis il n'avait pas les idées assez clair pour en discuter comme il faut, il lui dit qu'il mettrait ça au clair le lendemain. Il se faisait déjà très tard et leur place serait mieux dans leur lit plutôt que dans ce sombre couloir. Le garde du corps s'éloigna dans sa chambre pendant que le début de la tempête éclata au dehors. La jeune femme n'avait pas bougée et une idée lui traversa la tête qu'elle puisse avoir peur de l'orage. C'était sûrement stupide, mais par gentillesse il lui proposa de dormir dans sa chambre si ça pouvait la rassurer. Elle disait que ça allait, mais au deuxième coup de tonnerre Danielle débarqua dans sa chambre comme une furie alors qu'il était sur le point de fermer la porte. Elle se jeta sur le lit pour se cacher sous la couette. Le jeune homme fut un peu surpris, il croyait qu'elle avait dit que ça allait. Hochant une épaule, il ferma la porte et alluma la petite lampe de chevet se trouvant sur la table de nuit à coté du lit. La couverture avait l'air de trembler, Danielle aurait t'elle une peur bleu des tempêtes ?

Kyle devait essayer de la rassurer, il pouvait en être capable. Il alla s'asseoir sur le lit et tira doucement les couvertures de dessus la tête de la jeune femme pour enfin voir son visage. Il ne voulait pas l'effrayer c'est pour ça que ses gestes étaient doux et lent et qu'il faisait son possible pour afficher un sourire rassurant, mais le résultat devait sûrement être maladroit et pathétique. Lui même n'aimait pas l'orage, non pas qu'il en ait peur, c'est juste que ça lui rappelle son passé, le tonnerre ressemble tellement au bruit des bombardements, et les éclairs à la lumière aveuglante et brûlante que produise les bombes lorsque qu'elles explosent sur leur cible. Quand il était plus petit, il était terrifié de ce genre d'évènement, et quand un orage éclaté il avait l'impression que la guerre recommençait de nouveau. Les plus attentionnés des soldats réconfortaient les enfants en leur expliquant que ce n'était qu'un phénomène naturel et non une attaque ennemie. C'était tout de même difficile à faire comprendre à un petit enfant. Lui même avait joué au nounou et tenté de rassuré des petits d'une dizaine d'années et moins.


-N'ait pas peur Danielle, ce n'est que l'orage. Tu n'as absolument rien à craindre. On est en sécurité dans le manoir, le toit nous protège et le paratonnerre empêche la foudre de s'abattre sur nous.


En y réfléchissant bien ce n'était pas les mots les plus rassurant, c'était peut être même tout le contraire de savoir que la foudre pouvait tomber sur le manoir. Et si le manoir n'avait pas de paratonnerre, c'est une chose auquel il n'avait pas pensé, mais il espérait que Dany croit ce qu'il disait.

-Écoute, tu n'as vraiment rien à craindre ! Tu n'est pas seul, je suis là et je te protégerai. Je sacrifierai ma vie pour toi, alors n'ait aucune crainte, tu peux dormis sur tes deux oreilles !

Il resta à moitié allongé sur le lit, attendant de voir ce qu'elle dirait, si elle serait enfin rassuré ou pas. Un nouveau coup de tonnerre fit trembler les murs. Kyle n'était pas rassuré et il avait sûrement un air triste, il avait l'impression de revoir des flash back de son passé, notamment la fois ou il avait quinze ans et que leur camp se faisait attaquer par leur ennemie. Des missiles avaient été envoyé sur eux, ces de justesse qu'un vieille homme le sortit de la tente et le protégea de l'explosion en se jetant sur lui. Le vieille homme y laissa sa vie, son corps criblé de débris de la bombe. C'était un des souvenirs qui l'avait profondément marqué. Son regard se porta alors sur un cadre qui se trouvait à coté de sa lampe de chevet. La photo était en noir et blanc et abîmé. Dessus on y voyait une troupe de personne, tous avec un fusil à la main autour et dessus un tank. Il y avait plusieurs nationalités mais tous se battait pour la même chose : la liberté. Tous prenait la pose, homme, vieillard et enfant. Kyle se trouvait au premier plan, il ne devait avoir qu'une dizaine d'année mais il tenait fièrement son arme entre ses mains. D'autre enfant plus petit que lui se trouvait autour. Avant que Danielle ne voie le cadre, il le rangea dans le tiroir, il ne voulait pas répondre à des questions sur son passé, il n'était pas près à ça, pas encore.

-Essaie de dormir ! On dirait que l'orage est en train de se calmer.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danielle Carter
    < Assistante Bibliothécaire & Riche Héritière >

< Assistante Bibliothécaire & Riche Héritière >
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 03/04/2010
Age : 24
Localisation : Britzingen
Métier : Assistante bibliothécaire
Multicompte : Non

Feuille de personnage
Disponibilité RP: Disponible !
Relationships:

MessageSujet: Re: Want to get out ? [Kyle Thompson]   Dim 25 Avr - 20:59

Je déteste les orages, je déteste les orages, je déteste les orages.... Pourquoi tout ça ne cessait pas ? Ces éclairs qui déchiraient le ciel, ces coups de tonnerres qui faisaient trembler même les murs de mon manoir si réconfortant. Ça me revenait maintenant. J'étais très jeune et je restais éveillé, dans mon lit, à cause de la tempête. J'attendais qu'on vienne me réconforter pour que je puisse bien dormir, mais mes parents avaient mieux à faire cette nuit là. Mon père avait pris un coup, car il venait de perdre une compagnie importante à cause d'un certain Burnemann. Il était très en colère. Lui et ma mère s'engueulaient si fort...Leur voix résonnaient et s'emplifiaient avec l'écho venant jusqu'à mes oreilles. Je serrais Jack contre moi - depuis qu'il était chiot, il dormait avec moi -, puis je m'étais levé pour aller m'assoir dans l'escalier. Jack m'avait suivis et s'était couché en haut des marches attendant que je retourne tranquillement dans mon lit. J'observais mes parents furieux et...comme dans les films quoi, mon père frappa ma mère au visage sous la lumière strydante d'une éclair. J'avais sursauter, mais je n'avais pas crier, je n'avais pas pleurer. Je n'avais fait que regarder. Je n'étais pas partie me recoucher, je voulais voir la réaction de ma mère. Je voulais voir comment elle comptait se défendre. Malheureusement, elle me déçut. Elle ne dit rien, elle tourna les talons et elle alla boire...et boire...

Naïve, deux choses me sont resté en tête. La première, les orages n'amène jamais rien de bon. La seconde, l'alcool est une échapatoire. Voyant ma mère, j'avais compris que lorsqu'un problème survient et que tu te crois incapable de l'affronter, boit un coup et oublie. C'est ce que j'avais retenu de cette nuit de tempête. Depuis, le traumatisme de cette soirée m'avait resté. Je sais que cette peur vient de là. Je ne suis pas stupide. Seulement, j'ignore comment contrer cette phobie.

Me voilà donc, sous une tonne de couvertures, dans la chambre de mon garde du corps, à trembler comme une feuille terrorisé. Jolie comme tableau... Je sursauta légèrement lorsque Kyle vint s'assoir sur le bord du lit. Il tira un peu les couvertures pour voir mon visage. Son sourire maladroit m'aurait sûrement fait rire dans d'autre condition, mais pour le moment, j'avais trop peur. Je l'écoutais parler en silence. Essayait-il de me rassurer ? Si c'était le cas, c'était pas fort, mais le simple fait qu'il essayait me calmait un peu. Lorsqu'il commença à me dire que je n'étais pas seule, j'étais un peu surprise par la suite. Le pensait-il vraiment ? Ça ne me faisait rien, mais sacrifier sa vie pour une droguée comme moi ? Il le ferait ? Vraiment ? C'était incomprenable, mais bon.

-Très bien...je...je vais essayer de...

Une autre éclair. Je sursauta, mais je me força à ne pas retourner sous la couette. L'orage était inquiétant. Je n'aimais pas les orages ! Alors que je cachais mon visage contre le matelas, les paupières crispement fermées, je sentis un mouvement. J'ouvra les yeux et vis Kyle se lever. Je le suivis des yeux et je le vis s'approcher de sa commode où se trouvait un cadre. Ça m'a honêtement surprise, car, dans la chambre de mon garde du corps, il n'y avait presque aucune décoration. Juste un lit et quelque petit meuble pour ranger ses vêtements. Kyle rangea la photo donc je ne lui posa pas de question. Il n'avait pas l'air d'avoir envie d'en parler. Kyle m'a alors demander de dormir. Facile pour lui ! Je lui tira la langue dans son dos. Par la suite, je souris. Étrangement, je n'avais plus aussi peur. Je regarda par la seule fenêtre de la pièce et vis qu'effectivement, la tempête semblait se calmer. Je revins poser mon regard sur Kyle qui commençait à organiser son lit sur le sol. Je me sentais un peu mal de lui réquisitionner son lit. Cependant, j'allais sûrement mieux dormir en sachant que quelqu'un veillait sur moi.

-Ça ne te dérange pas si je dors dans ton lit ? Tu es sûr ?

Je ne voulais pas qu'il ait une dent contre moi. Je savais que je pourrais le regretter si ça devenait le cas. Il avait dit qu'on allait en parler demain. On parlerait de quoi exactement ? Peut-être avait-il des choses à me dire, je l'ignorais. Je m'allongea plus confortablement sur le lit, défroissant les couvertures pour les remettre dans leur forme d'antan avant de les remonter sur mes épaules. Le sol allait-il être assez confotable pour Kyle ? Je me sentais si mal... Peut-être devrais-je réveillé Jack pour qu'il me tienne compagnie ? Non, mauvaise idée, étant réveillé, il aboyerait contre la pluie et M. le garde du corps ne pourrait pas plus dormir. Il paraissait si fatigué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Thompson
::Admin::
    < Garde du Corps >

::Admin:: < Garde du Corps >
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 28
Métier : Garde du corps

Feuille de personnage
Disponibilité RP: OK
Relationships:

MessageSujet: Re: Want to get out ? [Kyle Thompson]   Mar 27 Avr - 23:29

Du mieux qu'il le put, il avait rassuré Danielle mais c'est loin d'être une mince affaire quand les relations humaines et la communication ne sont pas le fort de notre Garde du Corps. Mais ça semblait tout de même avoir eut son effet sur la jeune femme qui avait l'air un peu moins effrayer. Il n'y avait plus aucune raison qu'elle ait peur, il était là, et il ne partirait pas, de plus ce n'était qu'un orage et un orage n'a rien de dangereux. Du moins quand on se trouve à l'abri sous un toit. Pour la nuit, il allait laisser son lit à la jeune fille, il se contenterait du sol. Ce n'était pas un problème pour lui étant donné qu'il avait dormit sur des sols plus dur, plus sale, humide et dans des positions encore moins agréable qu'allongé. La au moins, sur le sol de la maison, couvert d'un tapis, il n'aurait pas froid et aucune pierre ni racine ne pourrait troubler son repos. La nuit serait donc parfaite. Le luxe du matelas ne devrait pas trop lui manquer, c'est sur que son dos allait sûrement peu apprécié, mais il se réhabituerait vite de retrouver des conditions extrême.

-Ne t'en fait pas, j'ai connu bien pire. Ça ne me dérange pas le moins du monde que tu dormes dans mon lit.

Son lit, c'était une façon de parler, car c'était plutôt le sien vu que la maison lui appartenait tout comme la chambre et les meubles. Seul les effets personnels de Kyle étaient à lui, mais il n'avait pas grand chose, de vieux vêtements, et des armes rangé dans des mallettes avec codes pour que personne puisse les ouvrir. Il alla jusqu'à une armoire et fouilla dedans pour prendre une couverture et un coussin qu'il n'utilisait pas, ainsi qu'un short. Il retira le T-shirt qu'il portait dévoilant ainsi ces muscles et sa carrure qui devait paraître un peu moins imposante qu'elle n'en avait l'air. Il fit glisser son pantalon sur ses chevilles dévoilant le caleçon qu'il portait et mit le short par dessus. Le garde du corps ne dormait pas nu, et vu que Danielle était là, il ne pourrait pas se permettre. Pour la peine il ne dormait même pas qu'avec son caleçon, un short en plus c'était un peu plus respectable. Maintenant qu'il était prêt pour dormir, il installa son coussin sur le sol, s'allongea et se couvrit de la couverture. Il ne faisait pas trop froid, mais il préférait avoir quelque chose sur lui, ça lui donnait l'impression d'être protéger et l'idée était plus rassurante. En peu de temps, il tomba dans les bras de Morphée, il était tellement exténué que cinq minutes du suffire pour qu'il sombre dans un profond sommeille. Les bruits extérieure semblait ne pas lui parvenir, c'était un sommeille très lourd, il ne pensait pas avoir ronfler, ce n'était pas dans ses habitudes, mais comme il était très fatigué ça ne l'étonnerait pas que demain Danielle lui dise qu'il ait fait un peu de bruit. Les cauchemars le hantèrent de nouveau comme presque chaque nuit. Il les redoutait, mais ne pouvait pas les empêcher. Cette fois ci, il se trouvait au camp, une nuit paisible où il était de repos. Des cris s'élevaient, mais il continuait de dormir d'un sommeille très profond, jusqu'à ce qu'une grenade explose à l'entrée de sa tente. Paniqué, il prenait son arme pour aider les autres mais la situation était déjà critique, ce n'était qu'un enfant âgé à peine de huit ans. Un adulte courrait vers lui pour l'évacuer mais trop tard, un ennemie l'abattit, son sang giclant sur son corps barbouillant son visage. Poussant un cri, il courait à toute jambe. Kyle se réveilla en sueur, il avait peut être crié mais n'en était pas sur. Assit sur le sol il passa ses mains sur son visage pour essuyer son front. Comment faire disparaître ses cauchemars ? Il se laissa tomber en arrière sur son oreiller, son regard contemplant le plafond blanc. Le jour était levé et la lumière du soleil baigné la chambre de lumière. Le jeune homme n'avait pas fait attention si Danielle était réveillée ou pas.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danielle Carter
    < Assistante Bibliothécaire & Riche Héritière >

< Assistante Bibliothécaire & Riche Héritière >
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 03/04/2010
Age : 24
Localisation : Britzingen
Métier : Assistante bibliothécaire
Multicompte : Non

Feuille de personnage
Disponibilité RP: Disponible !
Relationships:

MessageSujet: Re: Want to get out ? [Kyle Thompson]   Sam 1 Mai - 1:48

Kyle m'assura que ça ne lui dérangeait pas que je dorme dans son lit. Je pris sa parole et tenta de pas trop culpabiliser. Il m'avait dit que ça lui dérangeait pas alors j'ignorais pourquoi je devrais m'en faire. Surtout que si ça lui dérangeait vraiment, il avait dû me le dire maintenant, qu'il vive avec. Je glissa mes bras sous l'oreiller et déposa ma tête. Je pris une bonne respiration pour voir. Non, j'avais de la difficulté à fermer l'oeil. J'étais encore un peu nerveuse à cause de l'orage. Je devais juste ne pas trop y penser. Je ne devais pas la voir comme agressive. Certains aimaient le bruit de la pluie. Comment faisaient-ils ? Je soupira. Je n'allais pas m'endormir de si tôt. Je rouvris les yeux doucement avant de les ouvrir grands. Je ne voyais que le dos de mon garde du corps, à découvert ! Que faisait-il, bon sang ! D'un geste vif je monta la couverture sur ma tête pour ne pas regarder. D'accord, d'habitude je ne suis pas aussi timide, je suis plutôt totalement au contraire de ça, mais c'était Thompson ! Mon garde du corps !

-Tu aurais pu m'avertir ! le réprimandais-je.

Il ne me répondit pas. J'imagine que pour lui ce n'était pas grand chose. Je me sentis même rougir sous la couette. Cependant, poussé par la curiosité... Bon j'avoue que j'avais envie de voir un peu. Je regarda discrètement. Sans arrière pensé, je regarda en prenant mon temps. Il avait un dos large et de belles épaules. Je pouvais même voir ses muscles se mouver à ses gestes, c'était impressionnant. En m'attardant à promener on regard sur sa peau, je découvris quelques cicatrices ici et là. Certaines étaient petites et presque invisibles tandis que d'autres étaient larges ou encore longues. Je savais que la vis de garde du corps ne devait pas être de tout repos, mais jamais je n'avais cru aussi dangereux. Il m'échappa un doux sourire en pensant qu'il devait sûrement ignorer mon regard indiscret. Plusieurs devaient m'envier, mais je n'avais jamais vu Kyle autrement qu'un garde du corps. Cependant, je devais avouer qu'il était pas mal. Après m'avoir bien rincer l'oeil, je replaça discrètement la couette sur mon visage et j'attendis qu'il eu finit.

Il installa son petit lit de fortune à côté du mien. Je me sentais toujours mal, mais je tentais de ne pas y penser. Pour ne pas le mettre mal à l'aise avec mon regard, je me retourna de l'autre côté, observant la tempête à travers la fenêtre. Une autre éclair éclaira le ciel et je sursauta de nouveau, mais moins violemment.

-Kyl- ! commençais-je en me retournant.

Je m'interrompis en le voyant. Il s'était déjà endormit. Je souris de nouveau avec douceur et je m'étirai le bras pour éteindre la lampe sur la table de nuit. Je me recoucha et vint ensuite l'insomnie. Je gigotais sans m'arrêter. Je ne trouvais pas de position confortable ou du moins assez apte à mon confort. Je soupirai lorsque je renonça. Ne sachant quoi faire, je me tourna de nouveau sur le côté de Kyle. Le menton déposé sur le bord du matelas je l'observa. Ce visage actuel était bien plus agréable que celui qui m'avait accueilli tout à l'heure, dans la maison. Un front large, mais pas profond, des paumettes légèrement saillantes, un nez bien agencé à la forme de son visage et des lèvres pleines. Oui, peut-être le verrais-je autrement à présent. Pas comme le garde du corps qui impose sa présence, mais plutôt comme un bel homme qui était à mes côtés 24h sur 24. Les premiers six mois avaient dû être l'enfer pour lui. Je l'avais tant détesté ! J'étais même certaine que je l'avais presque haït. Comment avais-je pu ? Comment avais-je pu le détester ?

Un tonnerre rugit de nouveau me faisant faire le bond. L'orage n'allait pas m'empêcher de dormir, ça non ! Je me leva et m'approcha de la fenêtre. J'ai dû rester là un bon moment à repenser à cette soirée dans tous les sens, à faire le vide ou encore de penser à Kyle. « Je suis là et je te protégerai », « je sacrifierai ma vie pour toi ». Non, il l'avait sûrement dit pour me réconforter c'est sûr. Je l'avais déçu et donc il ne pourrait pas sacrifier sa vie pour moi.

Je resta trois bonne heures devant cette fenêtre à apprivoiser l'orage et à la fin, lorsque j'avais retrouver le calme et la sérénité, j'allai me démaquiller et je revins me coucher. Je m'endormis rapidement par la suite. Cependant, à ma plus grande frustration, je me réveilla tôt. Il devait être 8h du matin. Jack grattait à la porte, voilà pourquoi. Je soupira et me levai. Je pris en chemin une pause pour m'étirer, mais je sortis sur la pointe des pieds voyant que Kyle dormait toujours.

-Salut, Jack, bien dormi ? Oui, hein, mon bébé ? chuchotais-je en fermant la porte derrière moi.

Je ne pris pas le temps de me remaquiller. J'allai m'habiller - jean et t-shirt -, je descendis sortir Jack dehors et je partis le café. Peut-être que Kyle en voudrait. J'haussa les épaules, indifférente. C'est alors que j'entendis un cris. Paniqué, je monta les marche quatre à quatre et entra dans la chambre de Kyle. Je m'agenouillai à côté de lui pour le regarder. Il avait seulement fait un cauchemar. Ce n'était pas la première fois, je le savais parce que je l'entendais parfois ou je le voyais quelque peu assommé.

-Est-ce que ça va ? lui demandais-je d'une voix calme. Ce n'était qu'un cauchemar. C'est fini...

J'hésitai plusieurs fois, mais je finis par poser ma mains sur son épaule, quelque peu maladroitement. C'était à mon tour de tenter de le rassurer sans trop en être capable. Je devais avoir l'air un peu idiote.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Thompson
::Admin::
    < Garde du Corps >

::Admin:: < Garde du Corps >
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 28
Métier : Garde du corps

Feuille de personnage
Disponibilité RP: OK
Relationships:

MessageSujet: Re: Want to get out ? [Kyle Thompson]   Mer 5 Mai - 23:18

La fatigue accumulée des jours durant ne tarda pas à le faire dormir. Il avait grand besoin d'un sommeille réparateur pour récupérer pleinement. Marcher au ralentie n'avait rien d'enviable, et bien qu'il soit solide tout homme à ces limites. Lui ne les à peut être pas encore atteinte, mais ce n'est pas non plus son but de les atteindre. Du coup, une fois la tête sur l'oreiller, il s'endormit en moins de temps qu'il le faut pour le dire. Son sommeille était plus lourd que d'habitude et l'orage ne le dérangea pas, alors que d'habitude il ne dort que d'une oreille et se réveille au moindre bruit pour une question de sécurité. Les cauchemars le hanté comme à chaque fois, ce qui lui faisait le plus souvent redouter le moment du coucher. Avoir l'habitude ne l'empêche pas de ne pas aimer ses fichus cauchemars qui lui rappelle les durs moment de sa vie. Parfois, il faisait des rêves reprenant ce qu'il avait apprit sur la mort de son père et sa mère. C'était affreux, et à chaque fois il était déboussolé pendant plusieurs jours se demandant s'ils sont vraiment morts d'une manière pareille.

Sur le matin, et il eut de la chance que ce ne soit que le matin car d'ordinaire ça arrive en plein milieu de la nuit, il se réveilla suite à un autre cauchemar. Kyle était tout en sueur, et il avait du crier car Danielle qui était levé rejoignit la chambre rapidement ce demandant ce qui lui arrivait. Le jeune homme soupira et se remit assit, passant et repassant ses mains sur son visage pour essayer d'effacer le rêve qu'il avait eut mais sans le moindre succé. La jeune femme s'inquiéta pour lui, c'était bien la première fois qu'elle était aussi gentille. Et bien la première fois que quelqu'un lui demanda si ça va. Personne ne faisait vraiment attention à lui pour savoir si ça va ou pas. Tout le monde pense qu'un rustre comme lui, garde du corps de surcroît, est aussi solide que la pierre et ne peut pas avoir mal. Ho, s'ils pouvaient savoir à quel point ils se trompent. Certes, Kyle est solide, mais il a aussi ses faiblesses et ses problèmes personnels comme tout le monde.


-Ça va, répondit t'il d'un ton assez froid.

La jeune femme semblait vouloir le réconforter, mais il n'avait pas besoin d'aider, ça fait depuis qu'il est tout petit qu'il vit sans cesse avec des cauchemars et jamais personne n'a pu le rassurer et ce n'est sûrement pas elle qui pourra y parvenir. Kyle n'accepte pas l'aide des autres, il ne dit rien de son passé alors que d'en parler ça pourrait lui faire du bien et enlever un poids considérable de ses épaules. Il a tout simplement peur de la réaction des gens, que diront t'ils ? Lui, c'était un enfant soldat, il a vu la guerre, il a vécu la guerre, il a tué, il a même torturé. Les gens le prendront sûrement pour un monstre, et lui ça lui ferait encore plus de mal qu'on le prenne pour ça. Ce n'est pas très poli, mais il ignora Danielle, il avait peur qu'elle lui pose des questions. Du coup, il se leva laissant la couverture et l'oreiller sur le sol, il rangerait ça plus tard. Dehors, le temps était plus calme que pendant la nuit, ne dit on pas "après la pluie vient le beau temps". Son estomac émit un son qui indiquait qu'il criait famine.


-Je crois que je vais aller manger un petit bout.

Sans même attendre Danielle, il descendit en bas, c'était une manière de prendre la fuite à toute question éventuelle sur le cauchemar qu'il a pu faire et tout les autres. Il n'était pas dupe, il en fait tellement souvent qu'elle n'a pas pu ne pas y faire attention même si elle le déteste. Fouillant dans les placards, il sortit de la brioche, de la confiture et du nutella et mit du lait à chauffer sur le gaz pour ce faire un chocolat chaud.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danielle Carter
    < Assistante Bibliothécaire & Riche Héritière >

< Assistante Bibliothécaire & Riche Héritière >
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 03/04/2010
Age : 24
Localisation : Britzingen
Métier : Assistante bibliothécaire
Multicompte : Non

Feuille de personnage
Disponibilité RP: Disponible !
Relationships:

MessageSujet: Re: Want to get out ? [Kyle Thompson]   Ven 21 Mai - 2:06

Lorsqu'il me répondit, je resta surprise. Presque figé sur place. Pourquoi m'avait-il répondu de cette façon ? Au moins, je compris le message, je laisserai le garde du corps s'arranger avec ses problèmes. Finalement, j'allais toujours le voir comme un présence qui s'impose. Toutes mes envies de lui rendre ma présence plus agréable venait de partir en fumée. Je le regarda se lever et puis descendre. Une fois qu'il fût partit je me pris la tête entre les mains pour me retenir de crier de rage. Comment avait-il oser me parler ainsi ? On s'arrange pour être gentille et lui reste une armoire à glace sans même dire merci ! Je me releva du sol et me suis mise à faire les cent pas. Je ne pouvais pas redescendre maintenant, car j'allais éclater. Je préférais me relaxer avant de lui faire face à nouveau. Je pris de grande respiration et je décida de ranger le lit de fortune de Kyle. Ça m'occupera pour le temps que ça durera. Une fois avoir refermé la porte du garde-robe, je me tourna vers la commode où il avait caché la photo d'hier. Je pensa sérieusement, pendant un moment, d'aller voir. Je finis par détourner le regard. Non, ça serait violer son intimité et il semblait déjà assez en pétard comme ça.

Bon, je m'arrêtai devant la porte pour canaliser ma colère. Je fermai les yeux et pris de grande respiration. Je ne devais que voir cette situation d'un œil différent. Je repensa à hier et compara avec ce matin. Ce vent glacial qui l'avait parcouru était peut-être dû à son manque de sommeil. Peut-être n'avait-il pas bien dormi. Mais non ! Il avait dormi comme un bébé cette nuit. Alors c'était peut-être tout ces cauchemars qui le rendait irritable. D'ailleurs, ne m'avait-il pas ignorer ? Avait-il fuit tout à l'heure ? C'était sûrement son alter-ego qui refusait d'avoir une faiblesse qui était ces cauchemars. Mais de quoi rêvait-il pour se réveillé chaque nuit ? En faite, je m'en foutais un peu. Donc, récapitulons. Soit, c'était un manque de fatigue, soit c'était le fait d'avoir une faiblesse qu'il n'appréciait pas. Dans tous les cas, il n'était pas très agréable alors que moi je tentais de l'être.

J'empoigna la poignée de porte et sortit comme si ses paroles n'avaient eu aucun effet sur moi. Il ne voulait pas en parler tant mieux alors n'en parlons pas. Je descendis et le trouva dans la cuisine en train de se faire à manger. Je pris le temps de venir m'assoir a un comptoir au centre de la salle où y était aligné plusieurs chaises hautes. Je l'observa un moment sachant très bien qu'il connaissait la présence de mon regard sur lui. Il m'ignorait de toute évidence. Aaah les sautes d'humeur... Je me demandais presque s'il était plus à l'aise lorsque je me fichais de lui et lorsque je faisais ce qui me plaisais. Je commença à faire pianoter mes ongles de ma mains droite sur le comptoir cherchant un sujet de conversation qui m'empêcherais d'être sanglante.

-Alors...tu voulais reparler de mon nouveau comportement ? Tu m'as dit qu'on en parlerait aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Want to get out ? [Kyle Thompson]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Want to get out ? [Kyle Thompson]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kyle XY
» Kyle Cumiskey
» Le chat et la chauve-souris (Sélina Kyle)
» Miaou (Sélina Kyle) (RP hot)
» The Détroit Free Press : Couverture complète des Wings

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hill House :: || Britzingen ||  :: Quartier Résidentiel :: Manoir Carter-
Sauter vers: