AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission Impossible [Aouregan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Raven Reynard
::Admin::
    < Criminologue >

::Admin:: < Criminologue >
avatar

Messages : 495
Date d'inscription : 31/03/2010
Age : 28
Métier : Criminologue
Multicompte : Non

Feuille de personnage
Disponibilité RP: 1/3 : DISPONIBLE
Relationships:

MessageSujet: Mission Impossible [Aouregan]   Dim 4 Avr - 20:17

    Britzingen… Qui aurait cru qu’elle allait encore mettre les pieds ici? Elle avait pensé que toute cette histoire était derrière elle… Et pourtant ce n’était pas le cas. Un grand soupire échappait de la bouche de Raven, lorsque cette dernière quittait la pension pour se rendre à la petite boulangerie-café. Elle avait donné rendez-vous à Aouregan. Cela faisait maintenant quelques jours qu’elle était en ville, mais elle n’avait pas encore osé s’approcher du château. Stupide ? Peut-être…. Mais elle n’avait pas oublié ce qui s’était passé à Hill House, il y a dix ans. Et d’ailleurs elle n’était pas prête à oublier. Un dossier avec toutes les informations sur la noyade du petit garçon sous son bras, elle ouvrait la porte de la Konditorei. A première vue, pas d’Aouregan. Elle allait donc s’asseoir à une table et commandait un simple café. N’ayant rien à faire de mieux, elle ouvrait le dossier, qu’elle connaissait déjà par cœur, mais qu’elle ne savait simplement pas quoi faire d’autre en attendant d’Aouregan. Toute cette histoire était pas logique et Raven se demandait vraiment pourquoi elle était à nouveau ici. Pourquoi ces visions ? Pour les arrêter ? Mais comment ? Et à vrai dire elle ne voulait pas vraiment savoir comment arrêter que ces visions se réalisent, car cela voulait surement dire aller à Hill House. Et Raven n’était pas sure d’avoir le courage d’y mettre les pieds. Déjà être tout près d’Hill House était quelque chose qui la frustrait, qui la mettait mal à l’aise. Elle se demandait si c’était la même chose pour les autres. Est-ce qu’ils avaient tous réussit à surmonter ca, ou est-ce que cela restait au fond de leur âme, cette peur de revivre à nouveau tout ca, mais de cette fois-ci ne pas s’en sortir ? Est-ce que le livre d’Aouregan avait réussit à lui faire surmonter tout ca ? Surement… ou peut-être qu’au final cela n’avait pas trop aidé ? A vrai dire elle ne le savait pas. Tout comme elle ne savait pas si elle devait vraiment être ici… La porte de la Konditorei s’ouvrait et une jeune femme rentrait. Raven levait son regard et croisa celui de son amie. Elle lui sourit doucement. Ca restait toujours étrange de la revoir. Elle ne la connaissait pas avant d’aller à Hill House, leur lien s’était tissu suite au drame. Et à chaque fois qu’elle voyait son visage elle ne pouvait s’empêcher de repenser au passé, à Hill House.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aouregan B. LeBihan
::Admin::
    < Ecrivain à Succès >

::Admin:: < Ecrivain à Succès >
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 31/03/2010
Métier : Ecrivain
Multicompte : Nope

Feuille de personnage
Disponibilité RP: CLOSED {2 Topics en cours
Relationships:

MessageSujet: Re: Mission Impossible [Aouregan]   Dim 4 Avr - 20:36

Je raccrochais le téléphone sur une dernière parole à Raven qui fut un simple « D'accord, à tout à l'heure ». Je frissonnait, je n'aimais pas où j'étais, la chambre de la Pension était tout à fait convenable, mais ça n'était pas cela qui me troublais,c'était cette ville, Hill House … cet étrange attraction qu'il représentait pour des touristes. Je ne comprenais pas pourquoi. Les rumeurs disaient qu'il était hanté et ça ne faisait peur à personne? Les gens ne se renseignaient donc pas? Il suffisait d'ouvrir une page internet et de taper « Hill House » ou encore « Britzingen » pour tomber sur le meurtre des Von Neuenfels et les évènements de 1999. Ca m'ennervais au plus haut point de voir que les gens continuaient à venir. Qu'il étaient inconscient. Est ce que la mort de ce petit garçon ne les avait pas dissuadés. Il semblerait que non? Je haussais les épaules et me leva de la chaise sur laquelle j'étais assise et sourit en regardant tendrement Jon encore sous les couvertures, bien au chaud et profondément endormi. On était le matin, j'allais le laisser dormir. Je sais bien que toute cette histoire ne lui plaisait pas. Je m'habillais simplement d'un pantalon noir et un pull a col roulé gris. Par dessus un grand manteau noir et des lunettes de soleil noires. Par souci du soleil? Non, pas le moins du monde, mais ça m'évitait de me faire trop reconnaître dans la rue. Depuis « Haunted House » et mon mariage à Jon les gens s'amusaient à me suivre et même si j'étais heureuse que mes livres plaisent, je l'étais beaucoup moins d'être suivie. Je sortit de la chambre sur la pointe des pieds après avoir laissé un petit mot pour Jon. « Auf Wiedersehen » dis-je en souriant à la réception et je me rendis au Konditorei où Raven devait m'attendre. Personne ne semblait m'avoir repérée, tant mieux. Je poussais la lourde porte et vit tout de suite Raven. Je ne l'avais certes pas vu depuis mon mariage, mais elle n'avais pas vraiment changé. Je lui fis un grand sourire et un signe de la main et m'approcha d'elle. Je m'assit doucement après lui avoir fait la bise, commanda un café et retirai mes lunettes de soleil.

« Désolée pour ça » je désignai les lunette que je venais de poser sur la table déjà encombrée de photos et dossiers sur le jeune garçon mort à ce que l'on dirait « Je déteste devoir faire ça mais je n'ai pas le choix! » je souris doucement, mais je n'allais pas parler des banalité et inconvénients qu'apportaient la vie de pseudo célébrité « Bonjour Raven. » finis-je par dire réalisant que je manquais à tout mes devoirs en ne l'ayant pas saluée plus tôt.


Links & Topics

Love You Hubby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Reynard
::Admin::
    < Criminologue >

::Admin:: < Criminologue >
avatar

Messages : 495
Date d'inscription : 31/03/2010
Age : 28
Métier : Criminologue
Multicompte : Non

Feuille de personnage
Disponibilité RP: 1/3 : DISPONIBLE
Relationships:

MessageSujet: Re: Mission Impossible [Aouregan]   Lun 5 Avr - 18:36

    Raven sourit doucement en voyant son amie qui déposait ses lunettes sur la table. C’est vrai que depuis elle avait sortie son livre, elle était devenue assez célèbre. Qui aurait cru qu’une telle histoire allait connaître un tel succès ? Si les gens savaient qu’il y avait une grande partie de réalité dans ce livre, ils allaient surement voir le livre d’une autre manière.

    -Oh ce n’est pas grave. Cela ne doit pas être si facile d’être si connue.

    Raven avait lu son livre, mais à vrai dire elle ne savait pas trop quoi en penser. Est-ce que c’était une manière d’essayer d’oublier ce qui est arrivé à Hill House. Mais est-ce que cette popularité de son livre, ne la poussait pas à chaque fois de repenser à ces événements ? Ou est-ce qu’elle avait trouvé une manière de surmonter tout ca. Chose qu’elle-même n’avait pas trop réussit à trouver. Alors que la serveuse venait près d’elles pour savoir ce que Reg voulait pour boire, Raven attendit que la serveuse soit partie pour aborder le sujet tabou. Un sujet dont aucune d’elles avaient vraiment envie de parler, mais pour laquelle elles étaient venues ici. Ce n’était pas facile, mais fallait bien commencer quelque part non ?

    -J’ai photocopié tout ce dont j’ai pu avoir accès. Mais je dois dire qu’il n’y a rien de bien intéressant. C’est une simple noyade. Ses poumons se sont remplit et il est mort. Une noyade dans une fontaine… c’est assez étrange, surtout qu’il n’y a pas de coups de blessures à la tête ou autre. Ils présument donc que c’est du à un malaise… Mais… enfin… on sait tout les deux que ce n’est pas ce qui s’est passé.

    Elles l’avaient vu dans une vision et pas qu’une seule fois. Au début c’était difficile de croire que cela allait réellement se produire, mais lorsque tout le journal des alentours en parlait, elles ne pouvaient pas nier le fait qu’elles l’avaient vu avant que cela se produise.

    -Tu penses qu’on devrait s’y rendre ?

    Elle aurait du prendre quelque chose de plus fort pour aborder ce sujet-là. Comment empêcher les meurtres et le massacre sans retourner à Hill House ? Presque impossible et pourtant, Raven n’aimait déjà pas être dans les alentours du château, mais alors être sur le territoire de Hill House ? Oh non, déjà y penser et son corps frissonnait. Mais comment faire partir ces visions ?

    -Je ne comprends pas pourquoi malgré tout les histoires, on a fait de ce lieu un hôtel… C’est vraiment demandé pour un massacre… C’est comme jeté un os dans une foule de chiens affamés. Combien d’innocents font devoir mourir avant qu’ils ferment le lieu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aouregan B. LeBihan
::Admin::
    < Ecrivain à Succès >

::Admin:: < Ecrivain à Succès >
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 31/03/2010
Métier : Ecrivain
Multicompte : Nope

Feuille de personnage
Disponibilité RP: CLOSED {2 Topics en cours
Relationships:

MessageSujet: Re: Mission Impossible [Aouregan]   Lun 5 Avr - 21:05

Raven compatissait à tout les tourments que je devais subir. Je souris. Et doucement lui dit « Oh oui ça n'est pas évident, mais à force on s'y fait … c'est pas pour autant que j'aime devoir le faire ».

J'ignorais si Raven avait lu mon livre ou pas, par politesse elle l'avait accepté quand je lui en avait envoyé une copie personnalisée. Mais jamais elle n'avait laissé entendre qu'elle l'avait lu. Ni qu'elle ne l'avait pas lu. Mais quoi qu'il en soit, les choses que j'avais écrites elle n'avait pas besoin de les lire, elle les avait vécues elle aussi. Est ce que j'avais réussi à exorciser cette peine. A vrai dire oui, mais pas totalement. Sur le coup, le mettre par écrit m'a grandement soulagée, mais quand est venue cette période de relecture avec Jon, ça avait été beaucoup plus dur. Des choses devaient être changées car ça ne paraissait pas assez réaliste … *Pas assez réaliste c'est ça oui!* et il y avait des moments où je craquait, parce que même si on essayait de faire sa vie avec, cette expérience reste en nous, elle se colle à nous comme une seconde peau.

La serveuse attendais que je commande et je lui demanda un chocolat bien chaud avec un petit peu de crème. Je souris, oui je savait que j'étais gourmande. C'était peur être mon péché capital préféré. Mais ce sourire disparut rapidement quand Raven me montrait le dossier qu'elle avait gentiment pris soin de photocopier les pages. Je les observait avec elle. Oui … *Un malaise …. bien sûr * j'accompagnais ma pensée d'un lèvement d'yeux au ciel ,quand elle dit qu'au tant lune que l'autre nous savions que ça n'était pas un malaise je hochais la tête et murmurais un léger « C'est sûr » j'allais dire autre chose quand la serveuse nous interrompit pour m'amener mon chocolat. Je la remerciait en allemand.

« Les policiers pensent vraiment que la mort est … naturelle » j'avais dit ce mot un peu plus bas que le reste et d'un ton inhabituel, elle voyait très bien de ce dont je parlais. « Est ce que tu es allée voir le chef de la police locale? Je peux y aller si tu veux »

Je bus une gorgée de chocolat... que ça faisait du bien. Raven posa ensuite une question délicate et très lourde de sens … devait-on y retourner, sur les lieux maudits, ces lieux ou nous avions vu perrir des gens … Je ne savais pas. Tout mon être me criait de ne pas y aller. Mais mon esprit de curiosité contredisait cela. Je me contentai donc de hausser les épaules. Je n'en savais rien, peut être que nous aurions à y retourner … *Ne te voile pas la face Reg, tu sais que tu devras y retourner, tôt ou tard* pour le moment je ne m'en sentait pas la force. C'était encore trop difficile, un trop gros effort à fournir. Depuis que j'étais dans cette ville je me sentais oppréssée, comme si l'on ne voulait pas de moi ici. Les regards étaient posés sur moi. Et pas les regards que j'ai habituellement quand on me reconnait … il y a vraiment quelque chose d'étrange dans cette ville et il y a dix ans nous en avons déjà fait les frais.

« Je ne comprend pas non, plus, les gens ne sont donc pas superstitieux. Mais même sans parler de ça, au niveau des faits. Il a été clairement dit que ce comte la Van Neuenfels a été assassiné ici. Lors des travaux il y a eu des disparitions, puis il y a eu … » je baissais la voix « … nous en 1999 » je soupirai a nouveau en haussant les épaules « Et maintenant ce petit … » Je bus une gorgée de chocolat bien chaud à nouveau et continuait « où va la société … »

Je fis à nouveau signe à la serveuse pour lui demander de m'apporter un croissant. « Tu veux une viennoiserie pour accompagner ton café? » lui demandais-je tant que la serveuse était toujours là.


Links & Topics

Love You Hubby


Dernière édition par Aouregan B. LeBihan le Dim 11 Avr - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Reynard
::Admin::
    < Criminologue >

::Admin:: < Criminologue >
avatar

Messages : 495
Date d'inscription : 31/03/2010
Age : 28
Métier : Criminologue
Multicompte : Non

Feuille de personnage
Disponibilité RP: 1/3 : DISPONIBLE
Relationships:

MessageSujet: Re: Mission Impossible [Aouregan]   Mar 6 Avr - 19:46

    Suite à la question d’Aouregan si les policiers pensaient sincèrement que toute cette affaire était quelque chose de surnaturel, Raven fixais un court instant le dossier avant de retourner finalement son regard vers son amie.

    -Oui. Du moins c’est selon leur rapports. Peut-être que certains de ces policiers croient à toute ces histoires, mais ca serait risquer leur place de mettre une telle chose dans un rapport.

    Raven passait son doigt sur le photo du garçon, et laissait échapper un soupire. Ils avaient du le sauver. Mais comment ? Puis retourner là-bas, est-ce que ce n’était pas du suicide ? A la question de Reg, Raven déposait à nouveau la photo, prit un coup de son café, avant de répondre.

    -Non, j’ai essayé de contacter le médecin légiste qui a examiné le corps du petit. Peut-être qu’il y a des traces… enfin.. Je ne sais même pas si des esprits laissent des empreints. Puis à quoi ca nous avance au final ? D’aller parler à chaque policier ? Aux témoignes ? Au fond on sait très bien qui est la cause de tout ca.

    Irrité ? Non fatigué, fatigué de toute cette histoire. Elle n’avait aucune idée comment aider les gens, comment fermer l’hôtel. Est-ce qu’ils pouvaient d’ailleurs faire une telle chose ? Puis pourquoi est-ce qu’ils recevaient ces visions ? Ils étaient censés faire quoi ? Arrêter tout ca ? Ou est-ce que c’était un moyen pour les attirer vers la maison, pour achever le travail qu’ils avaient commencés il y a dix ans ? Car et oui, cette pensée l’avait hanté plusieurs nuits, depuis son arrivée à Britzingen.

    -Les gens qui ont achetés Hill House, sont des étrangers. Ils ne sont pas originaire de la région, ont même pas la nationalité européenne.

    Raven sortait deux photos. Sur une photo on pouvait remarqué une jeune femme et sur l’autre un jeune homme. Tout les deux assez connu. L’une dans le monde de la mode, l’autre dans le sport.

    -Les Marquez ont achetés Hill House et semblent vouloir attirer de la clientèle très riche. Je ne pense pas qu’ils se préoccupent de tout ce qu’on dit sur la maison.

    Lorsque Reg appelait la serveuse, Raven posait son regard sur sa tasse de café qui était bientôt vide, puis dit finalement.

    -Non, je pense qu’un Irish Coffee va plus m’être utile. J’ai besoin de quelque chose de fort….

    Alors qu’elle passait la commande à la serveuse, Raven se contenta de tourner son regard vers l’extérieure. Finalement elle savait que tout ou tard, ils devaient s’y rendre….

    -Dis… Tu penses que si on s’y rend… mais qu’on ne rentre pas… Qu’on observe l’endroit de loin.. Peut-être qu’on pourrait comprendre pourquoi les esprits ne réagissent pas comme avec nous ? Après tout, il n’y a eu qu’un seule meurtre pour l’instant… puis tant qu’on ne va pas sur leur territoire, ca va non ?

    Elle essayait plus d’être rassurée par Reg que de rassurer Reg. Après tout, il semblait que les esprits restaient que sur leur territoire. Ils étaient peut-être liés à cet endroit et ne pouvait donc pas le quitter. Ce qui expliquerait pourquoi ils ne craignaient rien ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aouregan B. LeBihan
::Admin::
    < Ecrivain à Succès >

::Admin:: < Ecrivain à Succès >
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 31/03/2010
Métier : Ecrivain
Multicompte : Nope

Feuille de personnage
Disponibilité RP: CLOSED {2 Topics en cours
Relationships:

MessageSujet: Re: Mission Impossible [Aouregan]   Sam 10 Avr - 16:06

Raven soulignait intelligemment que même s'il pensaient que la mort n'était pas due a une cause naturelle il était pu prudent pour eux de l'indiquer. Mais dans ce cas rien ne prouvait non plus qu'ils pensaient qu'une autre explication, même farfelue puisse exister et expliquer ce qui c'est passé. Mais je supposais qu'elle s'y connaissait mieux que moi dans cette matière, elle était criminologue et était habituée à travailler avec la police. Elle savait comment il fonctionnaient. Je hochais simplement de la tête pour lui dire que j'étais d'accord. Je la vis passer son doigt tendrement sur la photo du jeune garçon.

« Nous ne pouvions rien faire pour lui » dis je doucement. C'était la simple vérité, nous n'étions là que depuis peu, et nous n'aurions rien pu faire pour lui de l'étranger. J'imaginais un instant que tous les autres, Nolan, Jessica … devaient avoir les mêmes visions que nous. Est ce qu'ils étaient en ville eux aussi? Aucune idée. Est ce que l'on aurait pu sauver de garçon? Je préfère me dire que non, mais les prochains, car même si c'est malheureux de le penser, j'étais certaine qu'il y en aurait d'autres. « La prochaine fois on sera mieux préparées » dis-je ne sachant vraiment pas à quoi se préparer ni comment le faire. Mais je voulais surtout la rassurer.

« Peut être qu'il y a des traces … peut être pas, je n'en sais rien du tout. Dans mes romans je dis que les morts vivants, les esprits laissent des traces de leur passage, mais dans la réalité des choses, je n'en sais vraiment rien ... » Raven semblait énervée mais je pouvais la comprendre. « Je sais bien, mais si on le dit directement on risque de nous prendre pour des fous. Alors il serait mieux de trouver des gens qui pensent ou pourraient penser comme nous. » mais comme elle l'avait si bien dit, il était clair, net et précis que je savais qui avait fait tout ça. Sans me l'expliquer cela dit, mais quand même … « Si on voit toutes ces choses, il y a bien une raison … c'est obligé »

Puis Raven lui décrivait le couple propriétaire de Hill House.Des étrangers qui n'ont même pas la nationalité européenne. Je fronçais les sourcils. Quel étranger voudrait racheter et surtout rénover Hill House? Elle me montrait deux photos et je les reconnus immédiatement. Le couple Marquez. Ca faisait un petit moment que je n'avais pas entendu parler d'eux dans la presse people -car je sais que je n'aime pas y figurer, mais savoir qui y est et pour quoi est quand même intéressant, surtout pour la carrière- voilà donc ce qu'ils faisaient pendant cette absence. Ils achetaient et rénovaient la maison.

« Oui j'ai entendu parler d'Anna, elle adore avoir des célébrités dans son entourage et fera toujours tout pour » je soupirai *J'espère que je ne la croiserai pas … elle serait capable de me faire une scène pour que je vienne loger à Hill House, et il en est hors de question!* « Je ne pense pas non qu'ils se préoccupent des 'on-dit' qui entourent la maison. Ce qui compte pour eux c'est le luxe, l'argent et la popularité. Plus l'hôtel sera fréquenté, plus ils seront heureux. »

Je les avait rencontré de loin à un cocktail un jour, mais il ne m'avaient pas laissé une très bonne impression, Anna était très exubérante et Anthony semblait être un faux calme. Je souris quand Raven commanda un Irish Coffe plutôt qu'un croissant. Moi je pris tout de même un croissant, j'avais envie de manger et l'alcool n'était pas trop mon truc, ça m'embrouillait l'esprit et c'était une chose que je n'aimais pas. J'aimais avoir la tête pleine de pensées et de les coucher sur le papier le plus rapidement possible et non les noyer dans de l'alcool. Mais la boisson qu'elle avait commandé était très peu alcoolisée, enfin, pas assez pour saouler quelqu'un.

La serveuse partit avec la commande quand Raven lui demandais l'air vague si je pensais que si on se rendait à Hill House de loin on pourrait observer le comportement des esprits. Il n'y avait eu qu'un seul meurtre et à ma connaissance en effet aucun des survivant n'avait pénétré dans leur territoire. Je la regardais je ne savais sincèrement pas ce qu'elle voulais que je lui dise, que l'on se rassure mutuellement, je n'en savais rien, peut être bien.

« Je n'en sais rien, on a une connexion avec ces esprits, je ne sais pas laquelle. Je ne sais même pas si c'est des esprits » bien entendu j'avais baissé ma voix car on était le matin et dans un bar n'importe qui pourrait nous écouter. « Je ne sais pas s'il y a une histoire de territoire réellement. On a quand même eu ces visions alors qu'on était à des milliers de kilomètres de ce lieu. » je fis la moue et essayait de réfléchir. Peut être que je ne la rassurait pas mais je ne faisait que dire les choses comme je les ressentait et comme elles me venaient. Puis je décidai de lui parler de Cristina Neuenfels.

« J'ai essayé de me renseigner sur ce meurtre au 16ème. Au départ pour mon livre puis pour moi même puisque je n'en ai pas parlé dedans. Il semblerait qu'il existe une descendante des Neuenfels à Britzingen. Elle s'appellerait Cristina » la serveuse m'apportait mon croissant un autre chocolat et l'irish Coffee demandé par Raven. Je mordis dans un morceau de croissant et ne dit plus rien attendant la réponse et réaction de mon amie.


Links & Topics

Love You Hubby


Dernière édition par Aouregan B. LeBihan le Dim 11 Avr - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Reynard
::Admin::
    < Criminologue >

::Admin:: < Criminologue >
avatar

Messages : 495
Date d'inscription : 31/03/2010
Age : 28
Métier : Criminologue
Multicompte : Non

Feuille de personnage
Disponibilité RP: 1/3 : DISPONIBLE
Relationships:

MessageSujet: Re: Mission Impossible [Aouregan]   Sam 10 Avr - 17:32

    Raven regardait la photo du petit garçon lorsque Reg la sortait de ses pensées disant qu’ils avaient rien su faire pour lui. Elle le savait bien, mais cela n’empêchait pas qu’elles avaient vu sa mort avant que cela arrive. Elle laissait échapper un soupire et regardait son amie.

    -Je sais bien, mais je ne peux pas m’empêcher de penser à ces visions qu’on a vu….

    Mieux préparer ? Oui.. Mais comment ? Raven n’avait pas vraiment l’impression qu’elles avaient avancée beaucoup. La seule chose qui avait changé était qu’ils étaient ici. Et est-ce que ca allait changer quelque chose ? Elle n’en savait rien. Alors qu’elle avait parlé de traces, Aouregan commençait à dire qu’elle n’en savait vraiment rien à vrai dire. Elle lui sourit doucement tout en lui disant.

    -Je ne sais même pas si savoir si ils laissent des traces ou pas, va beaucoup nous aider. J’ai l’impression de faire du n’’importe quoi et de tourner qu’en rond.

    Raven soupirait. C’est vrai qu’au fond parler au médecin légiste, elle ne savait pas si ca allait vraiment les aider. Au fond, est-ce que ca allait vraiment les aider ? Et puis en quoi ? Ah non, elle faisait vraiment du n’importe quoi. Puis elles commencèrent à parler des propriétaires de Hill House, Raven l’écoutait. Apparemment il semblait qu’Aouregan connaissait les propriétaires. Personnellement Raven n’avait pas encore prit la peine de les rencontrer. Et perso elle ne savait pas si elle avait envie de rencontrer ceux qui avaient fait un achet si stupide. Puis Aouregan commençait à parler de ses recherches. Lorsqu’elle commençait à lui parler d’une descendante, Raven arquait les sourcils. Une descendante ? Vivante ? Et elle vivait à Britzingen ?

    -Et elle vit en ville ou à l’hôtel ? Car si elle est à l’hôtel, peut-être que pour une raison inconnu elle diminue l’activité des esprits ? Enfin c’est possible non ? Cela expliquerait pourquoi les esprits prennent plus de temps qu’avec nous. Tu l’as déjà rencontré ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aouregan B. LeBihan
::Admin::
    < Ecrivain à Succès >

::Admin:: < Ecrivain à Succès >
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 31/03/2010
Métier : Ecrivain
Multicompte : Nope

Feuille de personnage
Disponibilité RP: CLOSED {2 Topics en cours
Relationships:

MessageSujet: Re: Mission Impossible [Aouregan]   Dim 11 Avr - 17:25

« Je me doute bien Raven, moi aussi » dis-je doucement à mon amie quand elle disait qu'elle savait bien qu'on n'avait rien pu faire. Moi aussi ces visions me hantaient. Je ne pouvais m'empêcher d'y penser, tout le temps, le jour la nuit … tout le temps. « On est sept dans ce cas » Je me demandais soudainement si elle avait eu des nouvelles de Liam, car nous devions le retrouver. Les autres je n'en savais rien du tout. Ils n'avaient pas gardé le contact avec moi, et moi non plus. La seule avec qui je conversais toujours se trouvait en face de moi. Raven, elle était une femme bien différente que la première fois que je l'avais connue. Dans ce même Konditorei. Ses traits s'étaient durcis, et on lisait une certaine sagesse et la flamme de ceux qui ont vécu des choses plus difficiles que les autres dans ses yeux. Mais elle était mon amie. Et reparler avec elle de ces évènements était gênant. Nous avions le même passé et aucune fois en ces dix années écoulées nous n'en avions reparlé.

« Des traces, des choses, des indices. Je n'en ai aucune idée. Je ne pense pas que l'on fasse du n'importe quoi. Il vaut mieux avoir plein d'éléments. Même si certains peuvent être insignifiant. Peut être que la clef est dedans justement. L'expérience prouve que c'est souvent ce à quoi on ne pensait pas parce qu'on ne soupçonnait pas son utilité qui paie » et ça j'en étais bel et bien convaincue. Peut être qu'on pouvait avoir l'impression de se lancer dans n'importe quoi, mais nous avions besoin d'un panel complet de ce qui s'était passé ce qui pouvait se produire, qui faisait et savait quoi … « Je pense pas que réunir le plus d'information possible est tourner en rond » d'un geste affectueux je posais ma main sur la sienne quand elle soupirait. Elle avait des moments de doutes, tous on en avait, le tout était d'avoir une personne pour vous remonter le moral et vous soutenir. Si elle me laissait être cette personne – bien moins impliquée émotionellement que son mari, et je sais de quoi je parle avec Jon – je me ferais une joie de l'être.

Raven m'écoutait quand je parlais d'Anna et Anthony. « J'ai été à des soirées où ils étaient, c'était il y a un petit moment, mais je ne pense pas qu'ils aient changé, ils n'auraient pas acheté Hill House sinon. » il fallait bien que je lui explique un peu d'où je les connaissait. « Mais je ne suis pas pressée de les voir … » *Surtout s'ils te veulent à Hill House …*

Puis je lui parlais de cette descendante. Cristina. « Non je n'ai pas encore eu l'occasion de lui parler. J'ai réussi à obtenir son numéro, mais elle ne répond pas ou ne me rappelle pas. C'était il y a un moment, quand je préparais mon livre. » je soupirai puis mordais à nouveau dans mon croissant. « Mais en me promenant hier soir, figure toi que je suis tombée sur sa maison! Mais je suis tombée sur un homme genre molosse. La maison était visiblement en déménagement » je soupirai encore « Il ne m'a pas dit où elle était, juste qu'elle n'était pas là en ce moment » Je ne savais même pas à quoi elle ressemblait. Raven me demandais si il était possible que comme elle était une descendantes des victimes du premier meurtre, au 16ème siècle elle soit protégée et ainsi apaise les esprits dans leur vengeance par rapport à 1999. Je haussais les épaules. « Je n'en sais rien, mais elle est encore dans le coin, c'est sûr. » je bus une gorgée de chocolat chaud et un morceau de croissant avant d'ajouter « Ce qui m'étonne c'est qu'un garde du corps veille sur elle … je veux dire ... pourquoi en aurait elle besoin... » je sortit un petit morceau en papier de ma poche que je lui montrais. J'avais effectué une recherche sur cet homme : Kyle Thompson. Il était garde du corps. J'avais noté son numéro sur ce papier car Jon me tannais pour que je le contacte. Il voulait que Kyle assure ma protection. « Jon envisage même de l'engager … pour ma sécurité » je la regardais et savait très bien qu'elle pensait comme moi. *Comme si un être humain pouvait empêcher mon corps d'être le siège de ces visions …*


Links & Topics

Love You Hubby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Reynard
::Admin::
    < Criminologue >

::Admin:: < Criminologue >
avatar

Messages : 495
Date d'inscription : 31/03/2010
Age : 28
Métier : Criminologue
Multicompte : Non

Feuille de personnage
Disponibilité RP: 1/3 : DISPONIBLE
Relationships:

MessageSujet: Re: Mission Impossible [Aouregan]   Mer 14 Avr - 16:18

    Ils avaient tous changés. Qu’ils le veulent ou non, ils avaient tous changés après 1999. Ils avaient évolués, leurs idées avaient changés. Raven était devenue plus dure. Hill House y était pour beaucoup de choses, mais également son métier. Avant d’aller à Hill House, Raven ne travaillait pas encore pour la police, chose qui avait changé depuis.

    Raven avait gardé contact avec quelques d’entre eux, mais la plupart des personnes elle n’avait pas vraiment gardé contact. Trop occupés ? Oui… mais il y avait bien sure des gens qu’elle ne voulait tout simplement pas revoir, des gens qu’elle n’avait pas trop apprécié, telle que Sam McKian. Vraiment un personnage qu’elle ne pouvait pas apprécié.

    Contrairement à Raven, Reg semblait avoir une autre opinion sur leurs recherches. Alors que pour Raven elles étaient entrain de faire du n’importe quoi, Aouregan trouvait que cela pouvait les aider tôt ou tard. Mouais… Pour l’instant Raven voyait difficilement comment ils pouvaient sauver des gens avec des traces ou encore des vieux documents sur l’hôtel. Mais elles ne savaient pas vraiment faire quelque chose d’autre. Ou est-ce qu’on commence dans une histoire pareille ?


    -J’ai pensé qu’on pourrait peut-etre trouvé une raison officielle pourquoi Hill House ne pourrait pas être ouvert. Mais j’ai vérifié tout les documents sur le terrain et sur la propriété, je ne vois aucune raison pourquoi on pourrait la fermer…

    Puis fit le sujet Cristina. Raven trouvait cela vraiment fou qu’il y avait une descendante, et dans cette même ville. Buvant son Irish Coffee elle écoutait les paroles de Reg. Un garde du corps ? Mais pourquoi faire ? Ce ne sont que des gens très importants qui en ont ? Des gens telles que les chanteurs, acteurs ou encore des gens très riches. Alors pourquoi est-ce que cette Cristina en avait un ?

    -Effectivement c’est très étrange…. Je vais faire un peu de recherches dans le serveur de la police… On ne sait jamais… Peut-etre qu’on pourrait trouver quelque chose qui pourrait être une piste.

    Elle en doutait fortement, mais fallait chercher partout, surtout que pour l’instant elles n’avaient pas vraiment un point de repère. A part bien sur Hill House. Puis Reg parlait que son mari aimerait qu’elle engage un garde du corps. Raven arquait les sourcils.

    -Je doute fort qu’un garde du corps t’est utile. De plus que je pense qu’on ne risque rien, tant qu’on ne met pas nos pieds sur le territoire du château. Mais bon… si tu as des problèmes avec des fans… Oui, un garde du corps peut être utile…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aouregan B. LeBihan
::Admin::
    < Ecrivain à Succès >

::Admin:: < Ecrivain à Succès >
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 31/03/2010
Métier : Ecrivain
Multicompte : Nope

Feuille de personnage
Disponibilité RP: CLOSED {2 Topics en cours
Relationships:

MessageSujet: Re: Mission Impossible [Aouregan]   Sam 17 Avr - 1:22

Changements, altercations, morts … ce lieux que je n'aimais pas du tout était synonyme de tout ça. Cette expérience nous avait tous changés et changerait encore du monde. Et c'était absolument ce qu'il fallait éviter. Mais comment le faire. Comment est ce qu'on pouvait faire ça. Sans se faire mal voir, sans passer pour des fous, certains habitants nous reconnaissaient mais ne disaient rien. Plusieurs fois j'avais senti des regards fuyant, pas des regards de fans auxquels j'étais habituée. Et ça devenait pesant. Ils nous avaient prévenus. Et maintenant ils ne prévenaient pas ces nouveaux propriétaires, avec ce qui s'était passé pour nous? Parce que franchement je n'avais pas ressenti vraiment de réticence de leur part à ce nouvel hôtel, eux qui il y a dix ans nous racontaient des histoires à faire froid dans le dos. C'était à nous de reprendre ce rôle. De prévenir les nouveaux venus, les propriétaires? Nous n'étions pas non plus des sauveurs hein, j'écris des livres, mais je ne suis pas un héros de ces livres.

Raven proposait de trouver une raison officielle ou bien encore juridique de faire fermer l'établissement. Mais je ne savais pas s'il y en avait. Ils avaient eu les droits pour le rouvrir et le rénover. Mais bon peut être que l'on pouvait trouver quelque chose de ce côté là, je n'en savais rien ça n'était pas mon domaine de compétence.

« Je ne sais pas, le juridique et moi ça n'est pas mon fort. » mais je hochais la tête « Mais je pense qu'on pourrait trouver des choses là dedans. »

« Oui n'est ce pas. » Elle aussi trouvait étrange qu'une simple jeune femme comme Cristina ait un garde du corps. Est ce qu'elle a peur pour sa vie? Ça serait bien une des seules ici … à part nous. « Si tu peux chercher oui. » je lui sourit. Raven était toujours une bonne aide et ce qu'elle disait qu'elle allait faire, elle le faisait.

« Je ne pense pas non plus, c'est encore une idée de Jon. Mais pour sa défense, il a beau être au courant, il est quand même dépassé par les choses. » je soupirai et mangeais encore un peu. « Je ne compte pas encore mettre les pieds à Hill House » rien que d'y penser ça me donnait des frissons. « Oh les fans … il suffit de savoir se déguiser et puis voilà. J'ai toujours su m'en sortir. » je sourit. En effet à part ça je ne pensais pas que les services de ce Kyle Thompson me seraient utiles.


Links & Topics

Love You Hubby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Callaghan
    < Ingénieur Civil >

< Ingénieur Civil >
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 03/04/2010
Age : 26
Métier : Ingénieur Civil

Feuille de personnage
Disponibilité RP: Ouvert
Relationships:

MessageSujet: Re: Mission Impossible [Aouregan]   Mer 21 Avr - 0:14

Hillhouse....Jamais je n'aurais cru retourner aussi près de cet enfer. Et encore moins de mon propre gré. Jessica et moi en avions longuement parler et avions convenu de se retrouver à Britzingen. Nous devions nous recontacter grâce à nos cellulaires. Pour l'instant, je venais de ma Mazda RX 8 blanche devant Konditorei. Je n'ai jamais été fan de voitures, quoi que j'aime bien les machineries, mais j'ai toujours aimé les Mazda, sans trop savoir pourquoi. Puis ce n'était pas tant pour me faire remarquer que j'avais choisi ce modèle : j'en avais les moyens et l'envie. Me faire remarquer...non, je suis toujours autant modeste que dans le temps. Une des rares choses que j'avais garder depuis... depuis 1999.

C'était bien pour ça que j'étais ici, de mon gré mais malgré moi aussi. J'entrai dans Konditorei, puis regarda l'heure. Ni tard ni tôt le matin. Cela faisait bien une heure de route que je faisais...Je me pris un simple café et lorsque je me retournai je croisais du regard deux femmes assises devant moi.
*...Ne me dites pas qu'elles aussi...?*

Je n'osais pas trop aller les voir pour l'instant, restant mon café à la main. Je n'étais pas vraiment vêtu de manière relaxe : un complet pour ainsi dire plutôt sérieux même. J'avais travaillé carrément toute la nuit avant d'aller dormir. Et les visions, et les cauchemards de cette dernière nuit avaient été plus horribles encore que les fois précédentes. Au bout de quelques secondes, figés avec mon café à la main, je m'avancai vers elles. Était-ce vraiment elles?...En un sens, comment aurais-je pu les oublier? Les souvenirs me revenaient tous à la tête...Ian surtout. J'aurais mieux fait peut-être de rester chez moi sur le plan innachevé du bâtiment de Monsieur un tel...

«J'imagine que vous n'êtez pas à Britzingen par hasard, vous aussi?...»

Eh merde. Je sentais les problèmes commencer, ceux qui nous concernaient plus que qui conque. Hillhouse avait été remplacé par quelque chose de plus luxueux, mais de pas moins maudit. J'avais hate de savoir si elles voyaient également ce que je voyais.Raven et L'écrivaine, Aouregan étaient de nouveau devant moi, 10 ans plus tard. Pour le meilleur ou pour le pire, je ne pouvais pas encore en avoir une certitude...

Avec Hillhouse, ce n'était jamais pour le meilleur , de toute manière... Et je ne savais pas pourquoi 10 ans après tout était chamboulé alors que je commençais à peine à «m'en remmetre».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Reynard
::Admin::
    < Criminologue >

::Admin:: < Criminologue >
avatar

Messages : 495
Date d'inscription : 31/03/2010
Age : 28
Métier : Criminologue
Multicompte : Non

Feuille de personnage
Disponibilité RP: 1/3 : DISPONIBLE
Relationships:

MessageSujet: Re: Mission Impossible [Aouregan]   Ven 23 Avr - 11:19

    Trouver quelque chose de juridique. En premier lieu ce n’était pas non plus son point le plus fort, mais elle avait quand même eu pas mal de cours de droit pendant son passage à l’université. Alors elle savait quand même se débrouiller pas mal là dedans. Le seul problème est qu’il fallait encore trouver quelque chose là dedans. Mais quoi ? Car pour l’instant ses recherches n’allaient nulle part. Tout semblait en ordre. A croire que les Marquez avait bien réglé le tout.

    -Oui, je vais continuer à chercher. De toute manière on ne perd rien. Mieux faut faire quelque chose. Mais pour l’instant je n’ai encore rien pu trouver. A croire qu’ils se sont très bien débrouillés sur ce point là.

    C’est vrai qu’un garde du corps n’allait pas aider beaucoup avec des esprits. C’était presque un miracle qu’ils avaient réussit à sortir de là. Et dire que tout ca était sur le point de recommencer. C’était vraiment pour devenir folle. Ca la rendait dingue d’inquiétude. Alors qu’elle voulait lui répondre, une silhouette s’était approché d’eux et levait la voix. Raven se retournait et son regard croisait celui de…NOLAN ? Qu’est-ce qu’il faisait ici ? Ah stupide question, la même chose qu’eux surement. Il était surement également hanté par des visions tiré d’un film d’horreur et ne pouvait plus les supporter, il se retrouvait ici. Du moins c’était le cas pour Raven.

    -Ce n’est pas un lieu qui nous attire pour venir en vacances, en tout cas. Tu peux t’installer près de nous si tu veux.

    Montrant la chaise d’un simple regard, elle lui fit signe de s’asseoir donc près d’eux. Elle savait que Nolan avait perdu son meilleur ami dans la tragédie de 1999. Elle l’observait un court instant. Depuis dix ans, elle ne lui avait plus parlé, contrairement à Aouregan avait qui elle avait gardé contact.

    -J’imagine que je n’ai pas a te raconter qu’il y a eu une noyade à Hill House, vu que si tu es ici pour la même raison que nous, tu as vu ce qui se passait avant même que la noyade s’est produit

    Ils avaient tous eu la même vision, ils avaient vu mourir ce petit garçon, avant que cela se produise. Malheureusement ils avaient pas su empêcher cela, ils ignoraient que cela allait vraiment se produire. Elle poussa le dossier avec les photos de la noyade dans la direction de Nolan, mettant les preuves de ce qu’il avait vu se passer dans sa tête, sous les yeux et l’observait. Attendant de voir sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aouregan B. LeBihan
::Admin::
    < Ecrivain à Succès >

::Admin:: < Ecrivain à Succès >
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 31/03/2010
Métier : Ecrivain
Multicompte : Nope

Feuille de personnage
Disponibilité RP: CLOSED {2 Topics en cours
Relationships:

MessageSujet: Re: Mission Impossible [Aouregan]   Sam 24 Avr - 12:45

Je parlais tranquillement avec Raven, bon il y avait peut être u peu de stress dans nos deux voix puisque vu l'endroit où nous étions et puis vu ce que nous avions vécu dans cette ville y revenir n'était pas une chose forcément agréable. Mais avoir sa présence à mes côtés avait quelque chose de rassurant. Chose que ni Jon ni un garde du corps ne pourrait produire. Nous avions survécu toute les deux. Et il existait un lien que personne ne pourrait jamais comprendre. Le même lien que nous avions avec les autres survivants même si nous ne leur parlions plus autant voir plus du tout.

« Oui continuons un peu à faire des recherches, on ne sait jamais. Et puis je ne pourrais jamais rester dans cette ville sans rien faire. Déjà y faire des recherches me donne la chair de poule … » Raven disait qu'il s'étaient plutôt bien débrouillés pour pouvoir reprendre Hill House. « Oui je suppose que la mairesse n'aurait pas accepté sinon. »

Je réfléchissait un instant et me dit que j'allais voir à la Mairie dans les archives. Qui sait peut être que je pourrais y trouver quelque chose. « Je vais faire un tour du côté des archives »

Je mangeais mon croissant en silence repensant à tout ça quand je sentit Raven se raidir en entendant une voix familière. Une voix que je n'oublierai jamais. Que je ne pourrais jamais oublier. Celle de Nolan Callaghan. Il était la pour la même raison que nous, c'était certain. Je ne répondit rien, me contentant de hocher la tête. Nolan et moi n'étions pas si proches et ne l'avons jamais été. Mais on avait vécu la même chose. Enfin … son meilleur ami était mort … Je ne dis encore rien quand Raven lui proposa de se joindre à nous et me contentait de décaler la chaise de la table pour qu'il puisse s'y asseoir, ce qu'il fit.

« Vous croyez que l'on voit tous précisément les même choses? » demandais-je doucement. « Je veux dire, est ce que les vision sont identiques ou est ce qu'elles peuvent être vues sous différents angles ou autre? » je ne savais pas si ma question faisait sens mais pour moi elle en avait. Raven lui montra le dossier qu'elles avaient consulté un peu plus tôt à Nolan. Toutes deux attendions maintenant sa réaction.


Links & Topics

Love You Hubby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Callaghan
    < Ingénieur Civil >

< Ingénieur Civil >
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 03/04/2010
Age : 26
Métier : Ingénieur Civil

Feuille de personnage
Disponibilité RP: Ouvert
Relationships:

MessageSujet: Re: Mission Impossible [Aouregan]   Sam 24 Avr - 19:10

J'hésitais. Je sentais les problèmes arriver et les souvenirs remonter et ce n'était pas bon. Ces filles là avaient été présentes en '99. Comment ne pas y repenser alors que j'étais revenu ici exactement - enfin je crois - pour le même motif? Raven me parla de la noyade, et soudain mon visage se couvrit d'un voile très froid, comme si je ne voulais rien ressentir. Pourtant, je n'étais pas insensible...d'habitude. Mais là, c'était plus un moyen de défence qu'autre chose. Après quelques secondes, j'hochai la tête. Oui, j'avais eu cette vision. Un enfant noyé...

«Et je n'ai pas l'intention qu'il y ait d'autres morts. C'est pour quoi je suis ici. »

Comme elles, probablement. Il fallait trouver un moyen. Un court moment après elle me proposait un siège. Je savais que, même si j'hésitais, je finirais par m'y asseoir. Donc je le fis, prenant place aux côtés des deux femmes avec qui j'avais un certain passé commun. Quand Aouregan parla des visions, j'y pensa un peu. La question m'étais surement déjà passée par la tête, mais à moins d'en partager les moindres détails, ce que je n'avais pas l'envie extrème de faire, nous ne le saurions jamais.

«Il faudrait être dans la tête des autres pour le savoir. »

Je regardai Aouregan un moment. C'est vrai qu'elle avait écrit un roman..

«Est-ce que ça pourrait être vraiment utile que tous les sept ayons vu d'un angle différent?...On ne l'aurait pas plus empêchée, cette mort...»

Je bu une gorgée de mon café encore plein jusque là, puis le posa sur la table, laissant une main sur la tasse.

«Et si on se penchait sur ce qui risque d'arrivé? Il faut empêcher que ça se reproduise...»

Dès que j'avais su l'histoire de ce garçon noyé à l'hôtel véridique, j'avais commencé à y penser. Mais comment vider un hôtel aussi grand et riche que le HillHouse? Mettre le feu? Ça ne nous donnerait qu'un sursi...Et dans les bâtiments du genre plutôt grand c'était carrément improbable..

Comment vider un hôtel du genre...? Je bu une autre gorgée de café, réfléchissant à tout ça. Moi qui était généralement bon pour créer des plans, pour trouver des solutions, j'y réfléchissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Reynard
::Admin::
    < Criminologue >

::Admin:: < Criminologue >
avatar

Messages : 495
Date d'inscription : 31/03/2010
Age : 28
Métier : Criminologue
Multicompte : Non

Feuille de personnage
Disponibilité RP: 1/3 : DISPONIBLE
Relationships:

MessageSujet: Re: Mission Impossible [Aouregan]   Sam 24 Avr - 19:51

    Il était clair que tôt ou tard ils allaient devoir revenir à Hill House. Revenir à Britzingen n’était déjà pas facile, mais remettre les pieds dans ce château… Rien qui penser et Raven paniquait déjà. Et pourtant ces dernières années elle avait construit une réelle carapace. Elle avait vu pas mal de morts et avait même du passer pas mal de son temps en prison afin d’enquêter. Mais la chose qui différenciait tout ces cas à celui de Hill House était que c’était humain, on pouvait tirer une balle pour que tout s’arrête. Avec Hill House s’était impossible. Une arme à feu n’aidait pas beaucoup contre des esprits…. Nolan finit par s’asseoir et Reg commencait à parler des visions. Est-ce qu’on voyait tous la même chose ? C’était fort probable. Sous un autre angle ? Possible… Mais est-ce qu’il y avait un moyen de savoir ca ? Puis à quoi bon ? Nolan en fit la remarque avant de dire qu’il fallait se pencher sur ce qui pouvait arriver. Un rire sarcastique échappait de ses lèvres. Ce qui risquait d’arriver ? Quelle stupide question !

    -Ce qu’il risque d’arriver ? Ce qu’il s’est produit il y a dix ans… Du sang, des cris et pas d’échappatoire. La seule différence est que ce qui habite Hill House et qui attaque semble soit attendre que quelque chose se passe ou alors pour une certaine raison il est moins hostile qu’il y a dix ans.

    Oui, ils avaient à peine été une semaine à Hill House et les morts avaient commencés à arriver. Les un après les autres étaient mort et en très peu de temps. Alors que Hill House avait pas mal de gens qui habitaient à présent dans le château, et pour l’instant il n’y avait eu qu’un seul mort… Etrange… Qu’est-ce qu’il y avait de différent ? Pourquoi attendre ? Question auquel elle n’avait pas vraiment trouvé de réponse. A part peut-être le cas de Cristina Neuenfels, mais ca restait encore à examiner. Empêcher que cela se reproduise ? Oui… Mais comment ? Raven avait déjà essayé de trouver quelque chose de juridique pour qu’ils doivent fermer le lieu, mais les Marquez semblaient avoir pensé à tout… Malheureusement.

    -Je suis ouverte aux propositions. J’ai déjà cherché sur le domaine de la juridiction mais pour l’instant je n’ai rien trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission Impossible [Aouregan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission Impossible [Aouregan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Personnalités utilisées
» CIBLE INACCESSIBLE ! MISSION IMPOSSIBLE ? [Yumi ESUKI, Kame no Kiri]
» Mission : Impossible... version Chapelier fou ! • Mad Swan
» Mission impossible ou pas [Kalyani]
» MISSION IMPOSSIBLE !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hill House :: || Britzingen ||  :: Konditorei-
Sauter vers: